Russie.net, le web franco-russe

Основан в 1997 году

Accueil > Voyage en Russie > Saint-Pétersbourg > Musée appartement Nicolas Nekrassov

Musée appartement Nicolas Nekrassov

36 Prospekt Liteyniy, 191104 St-Pétersbourg

Nekrassov a vécu dans cet appartement pendant 20 ans, de 1857 jusqu’à sa mort en 1877. Le musée est fier de son exposition très riche et bien conservée. Il contient par exemple les exemplaires uniques des magazines "Notes patriotiques" (Отечественные записки) et "Le Contemporain" (Современник) édités par Nekrassov dans les années 60-70.

 La dernière demeure de Nekrassov

Le Musée appartement Nicolas Nekrassov a ouvert ses portes en 1946 dans l’appartement du grand poète russe N.A. Nekrassov sur Liteiny Prospekt. Dans la maison, qui au cours de sa longue histoire (depuis la fin du XVIII siècle) a changé de propriétaire à plusieurs reprises, N.A. Nekrassov s’y est installé en 1857 et a vécu les vingt dernières années de sa vie. Le célèbre écrivain A.A. Kraevsky et sa fille étaient les derniers propriétaires de la maison. De nos jours, une partie des locaux d’exposition du musée est considérée comme "la moitié de Kraevsky". Ici, le musée organise des expositions d’artistes et de collectionneurs contemporains de Saint-Pétersbourg.

L’exposition du musée raconte la vie et le travail de N.A. Nekrassov et ses contemporains dans l’ère post-Pouchkine. Dans l’appartement du poète se trouvait le comité de rédaction des meilleurs magazines russes de la deuxième moitié du XIXe siècle : Le Contemporain (Современник), conçu et publié par Pouchkine, et les Notes patriotiques (Отечественные записки). Toute la couleur de la littérature russe de cette époque était ici : I. Tourgueniev, L. Tolstoï, A. Ostrovsky, F. Dostoïevski, M. Saltykov-Shchedrin et de nombreux autres poètes et écrivains célèbres. Selon l’un des contemporains du poète, "l’histoire de ces salles est celle des relations littéraires de toute une époque, celle du journalisme russe".

 Adresse du Musée Nekrassov

36 Prospekt Liteyniy, 191104 St-Pétersbourg
Адрес : 191104, Санкт-Петербург, Литейный пр., д. 36
Téléphone : (812) 272-01-65

Ouvert de mercredi à dimanche de 10h30 à 18h (fermeture des caisses à 17h30), jusqu’à 20h le jeudi. Fermé lundi, mardi et le dernier vendredi du mois.

Le Musée appartement Nicolas Nekrassov à Saint-Pétersbourg fait parti du "Musée national Pouchkine" (en russe : Всероссийский музей А. С. Пушкина), un complexe de musées de la ville de Pouchkine, située sous la juridiction de Saint-Pétersbourg, consacré au poète Alexandre Pouchkine et à d’autres poètes russes (Gavrila Derjavine et Nikolaï Nekrassov).

 Histoire du Musée national Pouchkine

Le musée national Alexandre Pouchkine existe depuis 1879. La base de la collection du musée est celle du Lycée impérial Alexandre où a été créé le premier musée Pouchkine en Russie.

- En 1905, à l’initiative des académiciens Sergueï Oldenbourg, Nestor Kotlyarevsky et Boris Modzalevski est créé l’Institut russe de littérature plus connus sous le nom de Maison Pouchkine. Celle-ci a reçu des manuscrits du poète Pouchkine provenant de différentes collections sur l’histoire de la littérature russe jusque 1917. Rapidement la question de l’inclusion du musée Pouchkine au Lycée impérial Alexandre pour former la Maison Pouchkine a été posée. Mais cette association n’a eu lieu qu’en 1917.

- En 1925, à la Maison Pouchkine, a été transféré le Musée-appartement A. S. Pouchkine, dernier appartement du poète à Moïka 12 et, en 1928, la collection parisienne du collectionneur Alexandre Oneguine (1845-1925).

- En 1953, l’ensemble du complexe du musée a été attribué à l’institution indépendante du Musée national Pouchkine.

- En 1992, le complexe du musée a été rebaptisé Musée A. S. Pouchkine. Un service d’audioguides est proposé au public.

- En 1997, par décret du président de la Fédération de Russie, le Musée national Pouchkine a été reconnu comme un musée particulièrement précieux du patrimoine culturel russe des peuples de Russie.

 Nicolas Nekrassov (1821-1877)

Nicolas Nekrassov est né dans la petite ville de Nemirov en Podolie (Ukraine), où son père tenait garnison. Une mère d’origine polonaise (Zakrzewska) et douze frères ou sœurs complétaient cette famille de petite noblesse de province.

Fils d’un officier en retraite devenu hobereau de la région de Iaroslav, Nékrassov est élevé au milieu des petits paysans. Envoyé par son père à Saint-Pétersbourg pour y préparer le métier des armes, il choisit d’entrer à l’Université. Son père alors lui coupe les vivres ; étudiant pauvre et besogneux, après des débuts poétiques malheureux, il se tourne vers la prose documentaire, le journalisme et l’édition.

A partir de 1847, il dirige avec beaucoup d’habileté, mais aussi de fermeté idéologique, en dépit de tous les obstacles économiques et politiques, des revues qui incarnent l’esthétique réaliste et l’engagement civique, et vont prendre une grande influence dans la vie intellectuelle russe.

Dans ses poésies lyriques et ses poèmes sociaux écrits à partir de 1845 (Le gel au nez rouge, Pour qui fait-il bon vivre en Russie), il trace un tableau de la misère paysanne et exalte la responsabilité humaine et sociale de l’artiste. La forme de sa poésie rejoint le ton et le rythme de l’inspiration populaire.

D’autre part, Nékrassov joue un rôle très important dans la vie littéraire par le soutien clairvoyant et désintéressé qu’il apporta aux débuts de nombreux grands écrivains, Léon Tolstoï par exemple. Lorsqu’il meurt, son prestige est immense, il est même considéré comme le plus grand poète russe de tous les temps. Si la critique de la fin du siècle a pu contester ce jugement, Nékrassov n’en est pas moins resté un grand poète tribun et le modèle d’un style proche de l’esprit populaire.

 

  • - Nekrassov Nicolas Alekseïevitch
    •  

      © dimanche 12 mars 2000, par Russie.net

      Un message, un commentaire ?

      modération a priori

      Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

      Qui êtes-vous ?

      Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

      Ajoutez votre commentaire ici

      Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

      Ajouter un document