Welcome! Log In Create A New Profile

Advanced

l´opposition en miettes

Posted by palessien 
Re: l´opposition en miettes
December 29, 2010 06:10PM
> **Levosgien ecrivait:**
> Je partage tout a fait le contenu de ta reponse... BRAVO
> Mais ce qui est extraordinaire .. c'est que ces personnes qui accusent la Bielo de tous les maux,
> sont incapables d'analyser le "cancer économique" qui ronge les pays occidentaux et la France.
> C'est mieux de taper sur le "moustachu" que sur Bagbo et pourtant en Bielo la victoire est nette
> Luchacheko disait, j'ai donne ordre d'accorder des accréditations sans restrictions, a toutes les
> T.V du monde, tous les journalistes et cela sans réserve, et comme par hasard les critiques les
> plus importantes viennent de ceux qui ne sont pas venus.. Comme quoi
>
> Mais je comprends que certains individus, qui se comportent comme des mufles et des petits
> "mafieux" envers leurs amis, qui se font larguer après 6 mois de mariage par la belle Bielo qui
> retourne dans son pays, puissent avoir de l'amertume envers la Bielorussie.

Il y a tout de même une énorme différence entre les élections ivoiriennes et celles en Biélorussie.
Dans un premier cas on a des élections démocratiques et un autocrate qui refuse le résultat sans irrégularité des urnes.
Dans l'autre cas on a un autocrate qui truque depuis son accession au pouvoir en 1994 toutes les élections avec des résultats électoraux tournant toujours autour de 80% en sa faveur, dignes d'un autocrate africain ce qui est un comble! smoking smiley

D'autre part je signale à tout hasard que diana et moi n'avons pas eu d'histoire malheureuse avec une belle bélarusse enfin pas que je sache. Il faut chercher ailleurs notre terrible et terrifiante ""amertume"" . grinning smiley
Re: l´opposition en miettes
December 30, 2010 07:07AM
Quatre dirigeants de l’opposition au président bélarusse Alexandre Loukachenko ont été inculpés d’« organisation de trouble massif de l’ordre public », chef d’accusation qui les rend passibles de 15 ans de prison. Parmi eux figurent trois des candidats à la présidentielle du 19 décembre, VladimirNekliayev, Andreï Sannikov et Vitali Rimachevski, ainsi qu’un autre responsable de parti, AlexeïMichalevitch.
Ouvrez vos yeux les aveugles, dans quels pays emprisonnent-on les opposants, en voici une liste non exhaustive : Chine, Birmanie, Corée du Nord, Russie, Cuba, Iran, Arabie Saoudite etc... et, et, et, la Biélorussie.
Continuez de croire que vous vivez dans le paradis sur terre.
Re: l´opposition en miettes
December 30, 2010 04:23PM
Cher Kokaz, je dirai même plus, si Levosgien nous déclare qu'il n'en a rien à cirer de la politique en Biélorussie, alors comment peut il argumenter quoi que ce soit vis à vis de Loukachenko, de la société Biélorusse, de son ordre juste et intervenir sur un sujet de discussion politique? Si il n'en a rien à cirer de la politique, pourquoi nous faire toujours le même couplet sur les salades politiques françaises? Si il n'en à rien à cirer de la politique, pourquoi nous en faire une tartine de leçon indigeste?
Si il est si fier du patriotisme Biélo, qu'il en cite son témoin de mariage, pourquoi ne pas féliciter les manifestants dans nos rues qui, eux aussi, en bon patriotes, se battent pour une certaine idée de la France et de ce qui fait son identité ? Sans doute que cela dérange sa vision droitière... Et que son patriotisme n'est en fait que du nationalisme...
Laissez lui ses contradictions, toucher sa petite retraite française de cadre en Biélo - pour qui les manifestants qu'il fustige si facilement se battent - assure le train de vie qui fait que ce pays lui parait agréable... La France, je pense, contribue grandement à son image de la Biélo par les droits acquis ici. C'est déplorable de cracher dans la soupe à ce point là. La dette française elle paye votre train de vie en Biélo !
La merde in France vous la comprenez, mais elle a le mérite de ne pas être cachée. C'est pour moi, un signe d'une société plus saine de savoir ce qui ne fonctionne pas en son sein. Dans votre Biélo, ce n'est pas parce que vous ne la voyez pas, que le régime interdit qu'on en parle, que les journaux ne sont que des organes de propagande au service de l'état, qu'elle n'existe pas. La merde existe dans toutes les sociétés. Personne n'est dupe. L'information circule sur la Biélo, et ce n'est pas que le fait de la CIA; Je lui retourne alors la question au Vosgien qui nous demandait quel intérêt il avait à ne pas critiquer Louka si il ressentait que tout allait bien? Quel intérêt aurions nous, de notre côté à mentir sur lui? Nous ne faisons partie d'aucune organisation, d'aucun mouvement, d'aucun complot... On observe juste et on a rien à y gagner, au contraire, il serait bien plus agréable de lire partout des confirmations à ce que 3 ou 4 retraités français écrivent ça et là sur ce forum.
Quels pays enferment ses opposants? Quel vote équitable assure 80% à un dirigeant pendant 15 ans? Quel dirigeant aujourd'hui fait l'éloge d'Hitler? Ces signes sont un complot? Encore les vieilles ficèles des autocrates qui à chaque faiblesse visible mettent en cause des conspirations "étrangères"....

Certaines personnes, souvent, ne veulent pas aller chez le docteur pour éviter d'apprendre qu'elles sont malades et reprochent à ceux qui se soignent d'avoir consulté... Ca me fait penser à Levosgien quand il parle de la Bielo et de la France...

Pour montrer que le Batka n'est pas complètement vénéré et adulé par toutes les couches de populations, j'ai lu une étude d'A.Regamay, étudiante en science politique qui montrait comment la société Biélorusse se servait des histoires drôles comme soupape de sécurité pour exterioriser une certaine critique du régime et de leur président bien-aimé, et d'essayer tant bien que mal, de le supporter. De cette étude très interessante, je citerai cette histoire, révélatrice de l'état d'esprit du peuple Biélo, état d'esprit qui semble échapper à nos français retraités expatriés:

Après que les services postaux eurent émis un timbre arborant le portrait du président Louka, les gens de Minsk se racontaient la blague suivante:

«Pourquoi les nouveaux timbres ne collent-ils pas?
- Parce que tout le monde crache du mauvais côté.»

Je la trouve personnellement très drôle.

L'opposition en miette, peut-être, mais le peuple trouve toujours un moyen d'exprimer ce qu'il ressent ...
Re: l´opposition en miettes
December 30, 2010 08:50PM
Logique qu'ils soient inculpés de troubles massifs de l'ordre public ; une manifestation non déclarée et complètement illégale. Normal que les autorités françaises condamnent, elles ont l'habitude s'écraser.

Je rappel quelque c'était quelque chose comme moins de 700 opposants sur la place. On ne parle (et on en est loin !) d'un peuple opprimé par la fameuse "dernière dictature d'Europe" ... Bien loin du cliché iranien où on tire dans le tas.
Re: l´opposition en miettes
January 11, 2011 12:20PM
> **Mithranur ecrivait:**
>
> Logique qu'ils soient inculpés de troubles
> massifs de l'ordre public ; une manifestation non
> déclarée et complètement illégale. Normal que
> les autorités françaises condamnent, elles ont
> l'habitude s'écraser.
>
> Je rappel quelque c'était quelque chose comme
> moins de 700 opposants sur la place. On ne parle
> (et on en est loin !) d'un peuple opprimé par la
> fameuse "dernière dictature d'Europe" ... Bien
> loin du cliché iranien où on tire dans le tas.

En fait, je voudrais juste poser une question... Ok, pour vous 700 opposants c'est le signe que peu de personnes contestent. On peut l'interpréter inversement, comme une peur de s'exprimer.
Mais où je veux en venir, c'est qu'à l'inverse, avec 80% des voix, on aurait du voir un pays en liesse, et des manifestations de joies aux quatre coins du pays, de gens entousiathes que leur chef bien aimé soit reconduit avec le portrait de Louka à toutes les fenêtres... Qu'en est-il?
Re: l´opposition en miettes
January 11, 2011 03:09PM
C'est clair!!!
Ils aiment leur président, quoi de plus normal que de le réélire???
Re: l´opposition en miettes
January 11, 2011 06:43PM
Moins de 1.000 manifestants dans une ville d'1 million d'habitants : ca fait pas lourd...

D'autant plus que les candidats pro-occidentaux avaient recu de l'argent de Soros et consorts grace au "Belarus Act" ...et que le candidat Neklyaev, lui, avait recu de l'argent de Russie ! D'ailleurs le candidat Neklyaev a l'air de deranger les chantres de la democratie qui trainent sur ce forum... Le fait qu'il ait ete sponsorise par le Kremlin les derange. On a pas entendu nos chers defenseurs de l'opposition se lamenter contre les coups de matraques et l'hospitalisation qu'il a subi. Toujours le 2 poids 2 mesures.

Mais au final quand on met tout ca dans la balance, croyez-moi que la revolution au Belarus ...c'est pas pour demain ! ni meme a la prochaine presidentielle.
Re: l´opposition en miettes
January 11, 2011 11:37PM
Mais oui enfin zelmak vous allez vraiment chercher la petite bête!!!
C'est tout comme le président tunisien qui a été élu à 90% de voix parce que les tunisiens l'adore. C'est d'ailleurs pour ça qu'ils s'immolent par le feu et qu'ils se jettent sous les balles pleine d'amour des force de police...
Re: l´opposition en miettes
January 12, 2011 12:59PM
> **EEU_CEI ecrivait:**
>
> Moins de 1.000 manifestants dans une ville d'1 million d'habitants : ca fait pas lourd...

Et là où la police bélarusse est très forte c'est qu'elle a arrêté près de 70% des manifestants (638 arrestations).
La police la plus efficace du monde que le monde entier envi. grinning smiley
Re: l´opposition en miettes
January 12, 2011 04:04PM
> **EEU_CEI ecrivait:**
>
> Moins de 1.000 manifestants dans une ville d'1
> million d'habitants : ca fait pas lourd...

Oui, mais malgré la liberté qu'auraient les Biélo à le faire, ZERO manifestant pour fêter la victoire, ça fait encore moins lourd, pour une idole soi-disant adulée par tout un peuple & quelques retraités. C'est à propos de cela où le doute est permis par rapport à votre discours. La preuve de soutien au régime de la part d'un peuple n'est pas démontrée par le peu d'opposants dans les rues (qui peu s'expliquer de bien d'autres manière dans une autocratie, la peur par ex), mais par la liesse populaire pour fêter son président (l'approbation). Ce qui arrive après toutes les victoires dans tous les pays procédant à des éléctions libres, donc dont le résultat signifie quelque chose. Et ce serait une telle réponse au complot occidental, ne trouvez vous pas: devant les caméras une troisième mi-temps nationale autour du bien faiteur faisant taire les mauvaises langues... Et personnes ne les a vu ces images... Personne ne les verra jamais d'ailleurs. Pas de contestation n'est en rien preuve d'approbation, c'est bien là votre (grossière) erreur... Moi, je vois plutôt dans cette absence d'approbation une vraie forme d'opposition passive, car aucun président ne réprimerait une liesse en son honneur. Et pourtant elle n'a pas lieu. Ce qui ne colle pas avec vos propos de satisfaction totale et unanime du régime.

> On a pas
> entendu nos chers defenseurs de l'opposition se
> lamenter contre les coups de matraques et
> l'hospitalisation qu'il a subi. Toujours le 2
> poids 2 mesures.

C'est incroyable d'utiliser un tel argument. Oui, c'est ANORMAL de prendre des coups de matraque et d'être hospitalisé parce qu'on exprime son désaccord avec le régime en place et sa politique: C'EST CE QU'ON SE TUE A VOUS DIRE. Oui, les opposants sont matraqués, hospitalisés et emprisonnés, ce qui fait de Loukachenko un mauvais président à mes yeux loin de l'image que vous essayez de vendre. Utiliser vous-même cette argumentation est intenable. Et je trouve assez rigolo l'argument sur Neklyaev. Pour le placer, vous êtes obligé de vous contre-dire (Loukachenko est bien une brute - matraquage, hospitalisation d'opposants), l'admettre (donc être d'accord avec nous) pour essayer de placer l'idée de reproches injustifiés (il tient son pouvoir par la force) contre lui. Donc justifier du coup ces reproches. C'est fort, non? Difficile d'enchaîner après ça.

> Mais au final quand on met tout ca dans la
> balance, croyez-moi que la revolution au Belarus
> ...c'est pas pour demain ! ni meme a la prochaine
> presidentielle.

Bien entendu, le peuple Bélarusse est résigné éduqué à la soumission, ce n'est pas un jugement de valeur, c'est un fait, du à des décénnies de privation des droits les plus élémentaires et au pouvoir du régime trop puissant. La réponse à l'expression du désaccord calme les ardeurs des plus motivés. Les autres se contentent de survivre, éduqué à ne pas avoir le choix et se taire, sans même savoir qu'on peut vivre, puisque qu'on le prive de l'info la plus élémentaire, qui forge l'esprit critique et l'émancipation.
Re: l´opposition en miettes
January 12, 2011 07:21PM
Mais pourquoi aller perdre du temps à se frotter à des gens qui sont enfermés dans leur problématique et qui n'en sortiront jamais.
Re: l´opposition en miettes
January 15, 2011 10:09AM
> **Kokaz ecrivait:**
>
> Mais oui enfin zelmak vous allez vraiment chercher
> la petite bête!!!
> C'est tout comme le président tunisien qui a
> été élu à 90% de voix parce que les tunisiens
> l'adore. C'est d'ailleurs pour ça qu'ils
> s'immolent par le feu et qu'ils se jettent sous
> les balles pleine d'amour des force de police...

L'amour envers son président, à ce niveau là, ça s'appelle le syndrôme de Stockholm.
... 23 ans pour faire tomber un dictateur en Tunisie, enfin. Loukachenko arrivera un jour, pas si lointain, lui aussi, à date de péremption.
Re: l´opposition en miettes
January 16, 2011 12:25PM
> **zelmak ecrivait:**
> L'amour envers son président, à ce niveau là, ça s'appelle le syndrôme de Stockholm.
> ... 23 ans pour faire tomber un dictateur en Tunisie, enfin. Loukachenko arrivera un jour, pas
> si lointain, lui aussi, à date de péremption.

On aimerait que le moustachu soit le prochain mais la révolution tunisienne fleurie (non non elle n'est pas colorée celle là EEU_CEI) a pour elle une population jeune et éduquée ce qui manque semble t-il au peuple vieillissant de Biélorussie.
Je remarque en tout cas que plus la dictature est longue plus rapide et brutale est sa chute. Bref rien n'est irréversible ni gravé dans la pierre (contrairement à ce que voudrait nous faire avaler la majorité des intervenants sur ce forum). Toute dictature finit par tomber.
Re: l´opposition en miettes
January 17, 2011 06:48AM
Je suis tout à fait d'accord avec ces visions.
Pour me faire pendant quelques secondes l'avocat du Diable, je m'inquiète toutefois de l'après Louka. Le peuple Biélorusse n'est pas du tout préparé à un changement de régime brutal, et c'est une remise en question globale qui sera nécessaire.
Souvent les maux remplacent les maux.
Si en France l'Oligarchie nationale passe par les très riches, les pauvres et les français moyens, le modèle biélorusse pourrait mener à un état bi-polaire, les Oligarches, et les autres, ce qui finalement serait aussi grave !
Re: l´opposition en miettes
January 17, 2011 10:51AM
C'est malheureusement le risque, la chute d'un régime n'est jamais anodin. La spontanéité du mouvement populaire telle que l'on connu les tunisiens a pris de cours les alternatives politiques inhibées depuis tant de temps. Souvent, les nostalgiques de l'ancien régime (milices, gardes rapprochées, police d'état) qui bénéficient plein pot de la dictature, s'organisent pour faire régner le chaos et regretter le systême fraichement tombé qui, au-dela de l'étouffement qu'il produit, maintenait des repères. Et en sociologie il est démontré que des mauvais repères sont toujours plus rassurants malgré tout que l'absence de repère. Une société doit donc être préparée pour passer d'un systême à un autre (d'un type de repères à un autre type de repères) pour que la période de transition (flottement dénué de repères où souvent règne l'anarchie) soit la plus brève possible et que le doute ne se réinstalle pas. En Tunisie, pour bien connaître la situation sociale là-bas, ils ont une vraie perspective de se reconstruire car la population dans son ensemble est éduquée, cultivée et a une vraie soif de liberté, pour preuve, c'est par eux et non une organisation ou un personnage politique emblématique, que le soulèvement s'est produit. L'islamisme, qui est souvent l'alibi aux dictateurs bien aidés par les puissances occidentales, qu'on brandit pour maintenir ce genre de régime dans les pays musulmans n'a pas gangrainé la société civile tunisienne, loin de là. Le mouvement semble contaminer d'autres autocraties (Algérie, Jordanie, ...).

L'après Loukachenko sera sans doute difficile, sa "politique" semblant être qu'une continuité du systême soviétique. Le passif est sévère. La population est totalement dénuée d'élément de comparaison, le systême d'information totalement vérouillée, entre leur société et celles extérieures, ce qui n'est pas le cas des tunisiens dont beaucoup vivent en Europe, surtout en France, et qui peuvent se rendre compte des différences et diffuser les témoignages de la bouffée d'oxygène que représente une vie hors d'une dictature qui surveille, réprime, fait taire.
EEU CEI nous parlait (avec ses mots à lui) de la nécessité de venir sur place avant de critiquer. Je dirai surtout qu'il est nécessaire aux Biélorusses de s'extraire de leur environement pour le comparer aux autres afin d'avoir un regard plus objectif sur leur propre société. Encore faut il en avoir la possibilité. Ne pas contester ne va pas de soi, ils s'en rendront compte en ramenant d'ailleurs le souvenir de la liberté de ton qui s'y pratique et en y prenant goût. La contagion prendra. Loukachenko a annihilé toute opposition, ce qui fait qu'aucun visage porteur d'espoir n'existe pour les Biélorusses. Il n'y a donc personne pour fédérer un réel mouvement, quand on est éduqué de plus depuis des générations à ignorer que cela puisse exister. Aujourd'hui, le seul espoir à mon sens est la rue, un évènement symbolique déclic, la répression de trop, la goutte d'eau qui fera se mettre en marche l'engrenage salvateur (un étudiant qui s'immole en Tunisie). La frustration accumulée durant une période interminable de privation d'un des droit les plus élémentaire (l'expression, le droit de dire merde) n'en fera qu'une vague de contestation plus puissante. La peur de l'inconnu est le chantage sur lequel Loukachenko et tout autocrate qui se respecte surfent: après nous l'apocalypse. Ils construisent leur régime autour de leur seule personne, deviennent le seul pilier, repère, phare, régisseur de la vie en société: le totalitarisme c'est bien cela: quand l'alternative n'existe plus et que vous l'ancrez dans la tête de votre population telle une fatalité, fatalité génératrice de résignation: pas d'opinion publique, pas de mouvements sociétaux, pas d'opposition, pas de vie associative, pas de débat publique, pas d'art (engagé), bref pas de remise en cause sur rien compensé par des produits dans les magasins, une protection sociale étatique, une information partiale qui fait illusion, etc ... Il faut donc que les Biélorusses réalisent que vivre c'est avant tout avoir le droit de décider de son propre sort et non de se le laisser imposer; l'absence de choix détermine la norme sociale chez eux, et tout ce qui n'est pas la norme est par définition déviant, et la déviance, réprimée. C'est ce que se sont réappropriés les tunisiens et cette logique qu'ils tentent d'inverser: faire du choix la norme et non une déviance.
Re: l´opposition en miettes
January 19, 2011 04:21PM
N'empêche le fait d'avoir retirer l'organisation du championnat du monde de hockey sur glace 2014 à la Biélorussie c'est un peu comme si on avait retiré la coupe du monde de foot 98 à la France. La Biélorussie avec ces restrictions visas va être isolée comme le fait d'être écartée de toutes compétitions sportives. Le Batka s'est joué de l'UE et de la Russie en fin stratège mais dans quelques mois il va avoir le retour de flamme avec la suspension des aides de l'UE pour les pays à sa périphérie. Cà se voit déjà à Minsk où il y a de plus en plus de prostituées et où même les femmes qui ne le sont pas demande déjà de l'argent.
Re: l´opposition en miettes
January 20, 2011 09:41AM
> **VincePNF ecrivait:**
>
> N'empêche le fait d'avoir retirer l'organisation
> du championnat du monde de hockey sur glace 2014
> à la Biélorussie c'est un peu comme si on avait
> retiré la coupe du monde de foot 98 à la France.
> La Biélorussie avec ces restrictions visas va
> être isolée comme le fait d'être écartée de
> toutes compétitions sportives. Le Batka s'est
> joué de l'UE et de la Russie en fin stratège
> mais dans quelques mois il va avoir le retour de
> flamme avec la suspension des aides de l'UE pour
> les pays à sa périphérie. Cà se voit déjà à
> Minsk où il y a de plus en plus de prostituées
> et où même les femmes qui ne le sont pas demande
> déjà de l'argent.



Réponse


Quelles restrictions de visas...??? tu peux m'expliquer
Re: l´opposition en miettes
January 20, 2011 04:08PM
Restriction de visa pour le moustachu et ses copains. Par contre la Biélo a répondu qu'elle répondrait elle aussi à sa façon aux injonctions de l'UE. Ce qui voudrait dire restriction de visa pour nous aussi.
Re: l´opposition en miettes
January 21, 2011 03:20AM
> **VincePNF ecrivait:**
>
> Restriction de visa pour le moustachu et ses
> copains. Par contre la Biélo a répondu qu'elle
> répondrait elle aussi à sa façon aux
> injonctions de l'UE. Ce qui voudrait dire
> restriction de visa pour nous aussi.




Réponse

J'ai sympathisé avec le diplomate représentant l'U.E ( Bruxelles) en Bielorussie, que j'ai rencontré 3 fois
Il ne semble pas toujours comprendre l'attitude de certains états envers la Biélo ainsi qu'un certain acharnement...!!
Mais il ne m'est pas possible d"évoquer nos échanges sur un forum par respect envers lui et nos conversations en privé.
Cela est bien dommage.


J'ai vu les plans du futur, grandiose, magnifique "arèna" de hockey qui est en début de construction à Minsk, dans une zone remarquable au bord de la mer de Minsk et proche du centre ville.
Si on a retiré les mondiaux de hockey à la Biélo, les responsables de cette décision sont des sinistres CONS.
Re: l´opposition en miettes
January 21, 2011 11:46AM
Le dictateur à la moustache stalinienne a accusé hier la Pologne et l'Allemagne d'avoir tenté de le renverser. Il a averti que son pays adopterait les sanctions "les plus dures" contre l'UE si celle-ci sanctionnerait Minsk en raison de la répression de l'opposition !
Bonne idée de sa part, au moins l'UE fera des économies de subventions.
Sorry, only registered users may post in this forum.

Click here to login