Welcome! Log In Create A New Profile

Advanced

les Francais n´ont pas la cote au Belarus(ni les Canadiens d´ailleurs)spinning smiley sticking its tongue out)

Posted by nyxam 
Re: les Francais n´ont pas la cote au Belarus(ni les Canadiens d´ailleurs)spinning smiley sticking its tongue out)
January 18, 2012 04:03PM
OK vanvan je respecte ton point de vue, mais je maintiens que le Francais est en perte de vitesse sur sa cote a l´etranger et pas seulement au Belarus, maintenant pour en avoir conscience il faut aussi beaucoup frequenter et ecouter.Le probleme du Francais et de la France est simple:il y a un fossé énorme entre ce qu´une femme s´imagine et la realité de ce qu´elle va vivre, qui n´est certes pas forcément l´enfer mais tres loin de l´image que l´on a donné de nous a travers les siecles, les films les chansons et la litterature surtout, la culture en general qui n´est plus ce qu´elle etait depuis longtemps.Maintenant il y a toujours des exceptions et des cas isolés, moi je parle par experience et apres avoir beaucoup vu et entendu.Du fait que les femmes Belarusses attendent moins d´un Allemand ou d´un Americain, elle sera quelque part moins decue c´est logique.Et aussi ne pas revenir definitivement au pays ne prouve rien et tu le sais car il y a une realité economique derriere et des habitudes, et une femme qui a passé 5 ou 10 ans a l´ouest ne reviendra pas vivre automatiquement au pays meme si elle est tres decue par son mari ou/et le pays d´accueil.A l´ambassade on m´a dit que la quasi-totalité des couples Franco-Belarusses vivant en France ne tiennent pas 3 ans, c´est bizare non?
Re: les Francais n´ont pas la cote au Belarus(ni les Canadiens d´ailleurs)spinning smiley sticking its tongue out)
January 18, 2012 07:31PM
Nyxam ;il est exact que le fossé est grand ,mais il est grand des deux côtés,car d'après une amie de ma fille qui s'occupe d'une agence de relations publiques (ça fait mieux )la plupart des femmes veulent partir soit pour avoir une vie meilleure, avec argent sonnant et trébuchant à la cléf et peut importe l'homme que ce sera ,soit parce qu' elles en ont marre de l'alcoolisme ,soit quand elles sont plus jeunes pour un emploi et peut être l'amour en prime ,soit réellement par amour ce qui est plus rare .
Je suis comme Saint François ,je crois ce que je vois , mais j'écoute beaucoup aussi ,je me force à entendre tous les sons de cloches pour avoir un idée sure ,je me trompe bien moins comme ça et donc à entendre tous et toutes ,la France fait rêver encore pas mal ,car ils ou elles ne sont pas plus bêtes que nos imigrés nord africains (es),noirs (es) etc....et savent très bien tout ce qui est en rapport avec l'argent qui tombe tous les mois sans se casser la tête et ça Nyxam je peut te dire qu'ils ou elles le savent parfaitement .Celles qui veulent rentrer au pays ce sont celles qui ont la cinquantaine passée pour 90% des cas ,plus jeunes elles savent qu'elles trouveront l'âme soeur si celui avec qui elles sont ne plaît plus .
Moi aussi je connais beaucoup de gens qui sont mariés avec des slaves et plus de la moitié vivent toujours avec depuis plus de 3 ans ,mais il est vrai qu'il y a des cas ou ce n'est pas le cas mais pour l'ambassade ,je doute qu'elle ait dit cela .
En Italie ,il faut travailler ainsi qu'en France ,allemagne ,belgique et d'autres ,alors qu'en Suisse ,Canada et USA c'est beaucoup plus rare ,et le fossé est grand .
Re: les Francais n´ont pas la cote au Belarus(ni les Canadiens d´ailleurs)spinning smiley sticking its tongue out)
January 22, 2012 09:07PM
il me semble que l'Ouest fait rêver les filles du Belarus comme l'Allemagne de l'Ouest faisait rêver les Allemands de la RDA qui ne connaissaient de l'Ouest que les pubs de la TV qu'ils arrivaient à capter.

certes leur vie matérielle sera théoriquement meilleure à l'Ouest mais pas forcément dans les proportions qu'elles imaginent alors que l'éloignement de leur famille, de leur langue et de leur culture sera bien réel

mais s'il est facile de comparer entre eux des objets matériels, il est bien plus ardu de quantifier les sentiments et surtout de mettre dans une même balance les premiers et les seconds

en affinant un peu, on pourrait dresser le profil idéal de la citoyenne biélorusse qui se plait bien à l'Ouest..et aussi son symétrique

avec cela, les risques de se planter devraient diminuer
Re: les Francais n´ont pas la cote au Belarus(ni les Canadiens d´ailleurs)spinning smiley sticking its tongue out)
January 23, 2012 09:55AM
Effectivement en affinant un peu on pourrait dresser un profil ,car la mentalité est la même pour presque toutes ,elles ont la même culture et vivent encore pour la plupart avec bien des années de retard ,ce qui est dommageable pour elles (et pour eux ), ,je m'aperçois qu'elle n'aiment pas être dans le besoin (ce qui est normal) ,quitte à bobarder souvent ,(ça les arrangent) mais heureusement elles ne sont pas toutes comme ça ,j'en connais de très bien qui ne sont pas interressées et bossent dans de bonnes boîtes mais nous pourrions faire un profil de la plupart ,surtout pour les jeunes ,voir très jeunes qui veulent partir de suite sans connaîtrent l'âme soeur ou très très peu ,ce qui se solde par un divorce .
Re: les Francais n´ont pas la cote au Belarus(ni les Canadiens d´ailleurs)spinning smiley sticking its tongue out)
January 23, 2012 12:24PM
Je croyais que la Biélorussie était un paradis où la population nage dans le bonheur et où les adictions comme l'alcoolisme n'existent pas. On m'aurait menti!
Re: les Francais n´ont pas la cote au Belarus(ni les Canadiens d´ailleurs)spinning smiley sticking its tongue out)
January 23, 2012 02:38PM
D'un on-dit on ne peut tirer une généralité (surtout sentimentale). Pour rejoindre Vanvan51, les femmes Biélorusses sont parfaitement informées (comme les Russes, Ukrainiennes ou Maghrebines ... par les réseaux féminins ...) sur les aspects financiers ou administratifs de la France ou des autres pays d'immigration. La barrière des 3 ans n'est pas anodine ... c'est le temps que doit durer une union pour obtenir une carte de séjour de 10 ans ... en dessous de 50 ans elles savent qu'elles sont encore largement "bankable" et ne rentrent pas au pays ! Demandez à votre femme (elle ne répondra sans doute pas) ... mais je suis sur qu'elle connait mieux que vous les démarches pour obtenir la carte de séjour, la sécurité sociale et les aides sociales en France.
Re: les Francais n´ont pas la cote au Belarus(ni les Canadiens d´ailleurs)spinning smiley sticking its tongue out)
January 23, 2012 04:10PM
Nyxam, vous pointez du doigt le problème de l'ignorance. Si une femme quitte la Biélorussie pour vivre en France en ne se fiant que ce qu'elle a vu dans les films ou les livres d'histoire, excusez moi mais elle est complètement stupide ou totalement désespérée. Qui peut croire aujourd'hui qu'on va débarquer dans un pays et y vivre le paradis sur Terre en ayant juste pour référence le cinéma ou les musées??? Qui peut croire qu'en connaissant quelqu'un part le net, en balbutiant sa langue, on va pouvoir sans risque tout quitter pour vivre avec? Ceci n'est pas spécifique aux Biélorusses mais à toutes les personnes qui dans leur vie prennent des décisions précipitées, irréalistes où irréfléchies, décisions que l'on prend quand on est pas heureux de son sort et qu'on veut y échapper.

Surtout, vous parlez comme si la raison d'une éventuelle déception n'incombait qu'à l'homme étranger vis à vis de la femme Biélo qui, elle n'aurait aucun effort à faire et mettre une note de satisfaction à la fin. Comme si le fait d'être femme et Biélorusse suffisait à tout homme pour être comblé et qu'elle aurait tout à attendre de l'exterieur pour se réaliser et qu'à aucun moment son comportement propre n'aurait d'influence ou de responsabilité dans un éventuel échec. Je suis désolé mais c'est un peu court. Comme partout, il doit aussi exister en Biélorussie des chieuses de première incapables du moindre comportement adaptatif, de la moindre volonté d'ouvrir leur esprit à une autre culture, d'avoir une mentalité archaique au niveau des concepts sociétaux, incapable de vivre avec un homme, bref, autant de raisons faisant que l'homme vivant avec pourrait lui aussi penser que la Biélorussie n'a plus trop la côte et en avoir vite raz la casquette. Et faire que si les mariages ne tiennent pas, ce n'est pas du seul fait de l'étranger. N'oubliez jamais qu'une relation est une interaction et que le principe de réciprocité est indispensable à son bon fonctionnement. Si la fille de Biélorussie est comme vous dîtes, qu'elle se met les pieds sous la table et qu'elle attend de vivre le film qu'elle a vu, rien d'étonnant à ce qu'elle tombe de très haut et qu'elle prennent vite le chemin du retour... Ce ne sera pas entièrement et exclusivement de la faute de son pays hôte ni même de son mari, mais aussi de la faute de sa légèreté d'esprit et de l'incapacité à comprendre qu'elle doit être avant tout elle même l'actrice de sa propre vie.
Re: les Francais n´ont pas la cote au Belarus(ni les Canadiens d´ailleurs)spinning smiley sticking its tongue out)
January 25, 2012 05:17AM
Zelmak

Belle analyse dans la 2 ieme partie de la réponse, que je partage entièrement en particulier sur la "belle chieuse" qui se met les pieds sous la table..!! etc

Sans être concerné par cela, je connais dans mon entourage exactement ce que vous décrivez et je dois confirmer que cette description semble souvent proche de la réalité malheureusement.

Pour certains, cela est l'enfer de vivre dans ce contexte et j'ai de nombreux exemples catastrophiques autour de moi ...!

Cela sentirait-il aussi le vécu chez vous pour avoir une vision aussi réaliste..?

Si l'on ajoute à cela l'énorme problème d'intégration du fait de la mauvaise maîtrise du Français, la difficulté pour l'épouse de trouver un travail "élégant" qui ne soit pas femme de ménage, surtout pour une diplômée. Il est évident qu'un seul revenu pour un couple en France est parfois difficile, surtout pour celles qui pensaient avoir "la belle vie en Occident comme elles disent".

Peut être que dans des grandes villes comme Paris, il est plus facile de trouver un travail, mais en province profonde c'est mission très très difficile.

Pour revenir sur une autre réponse qui disait que le taux de divorce était important dans les 3 ans, je peux confirmer que suivant des sous entendus ( crédibles) au niveau du consulat ( qui ont bien évidement un devoir de réserve) que ce chiffre serait largement confirmé en matière de divorce. Cela concernerait aussi tous les pays de l'EST et bien entendu la Biélo

J'avais lu une fois sur un site du gouvernement que les divorces dans les 3 ans avec les femmes de l'EST flirtaient avec les 70% / 75%( cette analyse datait de 2007 ou 2008 ) si j'ai bonne mémoire.

Mais je ne retrouve plus dans les méandres des infos du gouvernement ces statistiques. Sont elles encore publiées ??

Je dois avouer qu'à l'époque cette statistique m'avait fait réfléchir et j'avais mis une année de plus pour mieux connaître ma femme avant d'envisager le mariage. Notre relation avant mariage devait durer presque 3 années, lié aussi au fait d'une différence d'âge qui me faisait réfléchir encore plus. ( Mais avec le temps j'ai découvert que la différence d'âge avait beaucoup moins d'importance pour les femmes de l'EST, contrairement à chez nous )

OUFFFF j'ai largement dépassé les 3 années de mariage et nous sommes toujours très heureux, mais ma femme réside toujours à Minsk où je passe 6/8 mois par an. ( Mais je dois parfois composer avec son caractère et le mien et éviter très très souvent d'aborder les problèmes éducatifs de ses enfants qui est sa seule chasse gardée ) Cela semble être assez courant avec les femmes de l'EST.

Ma femme qui était en France avec sa fille, pour 20 jours à la fin de l'année, ne semble pas du tout motivée pour habiter ici, de part la situation économique de la France,mais aussi de la part de mes amis qui ne sont pas très positifs sur l'avenir avec la crise dans l'UE et de trouver un travail dans l'hexagone. ( surtout avec la non reconnaissance des diplômes)

Ma femme est également effarée par Paris et sa faune ambiante. Désolé pour les "grincheux" mais elle ne sent pas du tout en sécurité à Paris, toujours accostée par des vendeurs de "grigri" ou des Roumaines qui lui font le coup de la bague perdue etc etc

Elle a une hantise du métro, comme ce n'est pas possible, outrée aussi par les mains baladeuses et entendre souvent les messages dans le métro de faire attention aux pickpockets etc etc ..Elle n'arrive plus à comprendre notre pays qu'elle n'imaginait pas comme cela et cela est partagé par de ses amies venues l'été dernier. Je peux comprendre qu'elle déteste cette ville et d'autres puisque moi même j'ai aussi ce sentiment ..!!

Peut être que cela est le fait de son mètre, 75, blonde, mince et de son appareil photo toujours à la main qui font qu'une touriste comme elle se repère à 500 m..?? mais elle ne veut plus jamais aller à Paris et notre voyage il y a 15 jours semble être le dernier et je n'ai pas pour vocation à jouer toute la journée le "garde du corps" pendant que ma femme lèche les vitrines..!!

Par contre sa vie en Biélorussie est devenue un enfer, du fait de la dévaluation du rouble de 160% et d'une inflation de plus de 110% alors que les salaires ne bougent pas beaucoup. Elle ne trouve plus beaucoup de produits alimentaires importés, sauf à des prix totalement exorbitants, des fruits comme les oranges ou clémentines qui sont plus chers qu'en France. Je ne parle pas du prix du café, de l'huile, des pâtes, du poisson où tout est devenu "FOU"

Le pouvoir d'achat des Biélos a diminué de plus de 50% en 1 an, heureusement avec un change très favorable avec l'Euro ( même si celui ci n'est pas en bonne santé actuellement ) notre vie est encore décente grâce à cela.

La situation économique devrait encore plus pousser les femmes de Biélo à rechercher une relation avec un occidental, tout simplement pour avoir une vie bien meilleure et "au diable les sentiments sincères". Cette situation est à méditer pour les futurs candidats aux "épousailles" de circonstances, surtout pour ceux qui n'ont pas de "bons" revenus. Pas la peine de se voiler la face et comme dirait Zelmak "les chieuses" savent ce qu'elles veulent et désolé de dire cela, mais elles peuvent très facilement répudier celui qui aura fait tous les efforts et les démarches pour les faire venir en France avec une facilité déconcertante.

Si elles ne peuvent pas avoir le minimum de ce dont elles rêvent depuis la nuit des temps, elles seront impitoyables. Surtout ne m'accusez pas de dire que ces femmes sont vénales, il suffit de regarder les yeux illuminés de ces femmes quand elles sont en France en "bavant" devant nos boutiques bien achalandées et tous nos produits qui font le bonheur de ces femmes qui sont très "coquettes" et qui adorent être très bien habillées.

Mais comment bien connaître une femme de l'Est avant l'union, quand tout s'oppose à nous..?? visas difficiles, durée limitée, distance, déplacements nombreux et onéreux, problèmes linguistiques, parfois des mensonges d'un coté ou de l'autre ou des incompréhensions linguistiques. Mais surtout comment cerner nos différences culturelles, familiales qui sont importantes et surtout comment bien analyser les caractères de ces femmes qui sont très souvent "terribles" que cela en est sidérant et là encore je partage l'avis de Zelmak sur les belles "chieuses" qui ont des visages d'ange et je l'affirme qui sont légions.

Les années de communisme et les frustrations ne sont pas encore éteintes...et je passe sous silence l'attitude des hommes de l'Est

Plus elles seront "mignonnes et féminines", plus elles n'auront une fois en France que l'embarras du choix pour arriver à leurs fins ...!!

Heureusement il y a des couples qui fonctionnent.
Sorry, only registered users may post in this forum.

Click here to login