Welcome! Log In Create A New Profile

Advanced

La situation économique au Belarus

Posted by levosgien1 
La situation économique au Belarus
February 14, 2012 09:14PM
Au Bélarus, le 1er Février de cette année, le taux de chômage enregistré était de 0,7% de la population économiquement active. En Janvier de cette indice avait augmenté de 0,1 points de pourcentage.

En référence à l'administrateur général de la politique de l'emploi du ministère du Travail et de la sécurité sociale Galina Grinchuk sur Février 1 l'an dernier et le chômage enregistré était de 0,7%, et en Septembre-Décembre 2011, le taux est demeuré à 0,6%.

"La hausse du chômage en Janvier - un phénomène commun, caractéristique de la période de l'année civile - a expliqué Galina Grinchuk -. Depuis plusieurs années, cette situation se répète, et n'a donc pas d'indiquer les processus négatifs dans le marché du travail juste en Janvier, en tant que. vient habituellement plus de demandes des citoyens pour l'aide à trouver un emploi, respectivement, plus de personnes se sont inscrites comme demandeurs d'emploi et, par conséquent -. une légère augmentation du chômage "

En ce qui concerne les régions, le taux de chômage Janvier augmenté de 0,1 point de pourcentage en deux régions: à Brest - jusqu'à 0,8%, Grodno - 0,7%. Dans d'autres régions le taux de chômage enregistré est resté inchangé: dans la région de Gomel - 0,9%, la région de Vitebsk - 0,8%, Mogilev - 0,7%, région de Minsk - 0,6%, à Minsk - 0,3 %.


Voila des chiffres que l'on aimerait en France
Re: La situation économique au Belarus
February 16, 2012 11:11AM
Pourquoi le Bélarus est tombé en crise si brutalement

Le FMI avait conseillé de dévaluer de 20/30% le rouble BY, avait exigé que le gouvernement bloque les salaires, commence à privatiser une grande partie des entreprises d'état pour faire rentrer des devises et veiller à contrôler l'inflation.

Que s'est- il passé.

Le bisounours a fait tout l'inverse des recommandations du FMI, il s'est contenté de prendre le prêt de 2.6 milliards de $ du FMI et s'est mis à arroser l'ensemble des salaires des fonctionnaires avant les élections présidentielles à des fins purement électoralistes.

La Biélo s'est mise à vivre dans une certaine forme d'opulence financière en achetant d'avantages de produits importés, (70 % des produits achetés en Biélo viennent de l'importation). Alors pourquoi ne pas soutenir un président en votant pour celui qui faisait tout pour son pays et qui par artifice bernait son peuple sur la situation économique réelle du Belarus

La Russie a également cessé de vendre son énergie à des prix particulièrement bas en augmentant drastiquement ceux ci. (Cela fut également le cas pour l'UKRAINE qui ne pouvait plus payer son gaz). Le Belarus a commencé à avoir de gros problèmes pour payer son énergie aux Russes

Le rouble BY n'étant pas une monnaie internationale, les Russes sont payés en $

L'argent prêté par le FMI qui devait aider le Belarus à avoir suffisamment de devises pour ses échanges internationaux, n'a servi qu'à payer les fonctionnaires de l'état qui sont incroyablement nombreux et cela à des fins purement électoralistes

Les privations qui devaient faire rentrer de l'argent en devises ont toutes échouées au début, parce que totalement stupides dans les conditions d'acquisitions ( obligation d'avoir un Biélo à la tête, engagement de croissance et d'embauches dans les 5 premières années débiles, impossibilité d'avoir la majorité pour un étranger.)

Pour cause d'harmonisation des taxes sur les automobiles dans l'EEE, L'augmentation de 35/50% des taxes sur l'importation des véhicules à été différée dune année. Pour cette raison les Biélos se sont rués pour acheter des voitures principalement dans l'UE avant la hausse des taxes . Le Belarus a laissé sortir plus d'un milliard et demi de $ pour les achats de véhicules en 6 mois.. ( parfois 24/48 heures pour passer la frontière et des km de files de voitures importées)

Qu'elle erreur monumentale dans un pays qui n'avait plus de devises. Le gouvernement commence à reconnaître son erreur sur ce sujet

Le Bélarus au bord de la faillite faute de devises,le bisounours est parti en croisade pour avoir des prêts, mais cela a pratiquement échoué partout. Le FMI bafoué par des propos désobligeants du bisounours a décliné toute aide

Acculé au mur le Belaruss a pris des décisions économiques radicales presque inimaginables et au mépris total de son peuple.

Résultat, dévaluation de 160% officielle, mais avant que celle ci devienne effective, le taux de change du rouble fut flottant pendant plusieurs mois, laissant la place à un marché noir de change à des taux débiles. Les banques n'ayant plus de devises, le troc de devises fut un sport national pendant plusieurs mois. ( dont moi même j'ai profité..!! )

Cette dévaluation ayant pour effet de diminuer drastiquement l'achat de produits importés et de favoriser l'exportation fut catastrophique pour le peuple qui depuis 1 an paie cher celle ci

En l'absence d'une parité fixe du rouble pendant 6 mois les prix étaient " n'importe quoi", multipliés par 2 par 3 en changeant tous les jours. Le personnel dans les magasins passait ses journées à changer les prix. J'ai vu un luminaire à 50 000 roubles le matin, passer à 85 000 roubles le soir, le lendemain être à 95 000 roubles et le surlendemain redescendre à 65 000 roubles et ainsi de suite.

Toute dévaluation provoque obligatoirement une hausse des prix, surtout quand 70% des produits sont importés. Mais 160% en moins de 6 mois c'est dramatique. L'inflation totalement non maîtrisée par le gouvernement est passée à 110 % minimum, faisant perdre à la population 50% de son pouvoir d'achat. De plus l'encadrement des prix pour les aliments de base a été abrogé par le gouvernement ce fut le jack pot pour le business.

Comment expliquer aujourd'hui qu'un poulet fait avec un oeuf Biélo , nourri au grain produit en Biélo, élevé par des travailleurs qui ont toujours le même salaire, voit son prix multiplié par 3 en 1 an et je pourrais citer des tas d'exemples comme celui ci.
Mais ce qui est lamentable c'est que les produits 100% Biélo comme le poulet, le pain, la farine, les meubles, les chaussures made in BY sont devenus 2/3 fois plus chers en l'espace de 3 mois. Sale mentalité des " businessman" qui a consisté à dire, tout augmente pour les produits importés, alors moi aussi qui produit en local je vais me goinfrer.

Par manque de devises pour importer, les denrées alimentaires devenaient rares, y compris pour les produits locaux, parce que tout l'argent disponible partait pour des achats en devises dans un marché libre qui était devenu le jack pot pour quelques oligarques ou banquiers qui se sont goinfrés pendant cette période.

La conséquence c'est que les Biélos ont perdu plus de 50% de pouvoir d'achat et cela est dramatique

Oui monsieur Vanvan le Biélo manque d'argent et souffre et je ne suis pas d'accord avec toi quand tu affirmes qu'ils sont tous plein de fric...!! Et ma femme fonctionnaire avec son salaire du Belarus aurait de terribles difficultés pour vivre correctement si elle n'était pas mariée à un occidental.

Le gouvernement qui commence à faire son auto critique...!! va entreprendre des décisions sur le contrôle des marges abusives .. mais cela sera t'il porteur d'effets, cela est moins certain.

Aujourd'hui les privatisations commencent à porter leurs fruits, il est envisageable de penser que l'industrie pourrait se moderniser pour devenir plus compétitive à l'export en faisant des produits de meilleures qualités. L'exportation vient de faire un bond de 18% en 6 mois ce qui devrait rapporter des devises au Belarus, qui ne manque que de cela.

De nouvelles industries devraient voir le jour en Biélo avec des investissements étrangers, du fait du coût salarial qui est faible et des nouvelles dispositions en faveur des investisseurs qui peuvent diriger leurs entreprises en ayant la majorité et le statut de résident Bielorusse.

Israël qui a de nombreux investisseurs dans le bâtiment est en discussion pour abolir les visas entre les 2 pays

La Chine a des projets industriels en Biélo dont un pour assembler des véhicules et d'autres dans l'électronique

Voila pourquoi je suis confiant pour l'avenir au Belarus qui commence à revenir à la raison, dont la stabilité financière même si elle semble encore critique est en voie de se normaliser.

Si il manque encore du bon saucisson et du bon fromage dans les supermarchés, je peux affirmer que ce n'est pas uniquement à cause de l'exportation , mais tout simplement à cause des prix qui sont trop élevés actuellement pour la majorité de la population pour des produits de qualité.

Pour conclure je suis admiratif du peuple Belarus qui encaisse dans la douleur la diminution de son pouvoir d'achat, (sans tout brûler comme en Grèce et sans gémir et râler sans cesse comme les Français) . Le Bielo va probablement chercher à faire du jardin, pour avoir ses légumes et trouver des solutions pour améliorer sa vie quotidienne.

Mon post ne s'adresse pas ceux qui n'ont que faire de l'économie, mais à ceux qui veulent mieux connaître le Bélarus
Re: La situation économique au Belarus
February 16, 2012 12:53PM
Bonjour,

Merci pour ces explications détaillées et chiffrées. C'est une mine d'info.
Je suis très intéressé par comprendre la situation économique au Bélarus. Je ne savais pas que l'augmentation des salaires des fonctionnaires avant l'élection présidentielle était faite avec un prêt du FMI. J'étais au courant que les salaires des fonctionnaires avaient augmentés mais je pensais que l'origine des fonds était les réserves de la banque centrale de BY.
Du point de vue de la perte du pouvoir d'achat de 50 %, je vois 2 choses :
- une perte automatique due à la dévaluation de la monnaie. En effet en été 2010 qu'en j'y suis allé un € était équivalent à 4000 roubles BY environ. En 2011, cela se trouvait au marché noir à 8000 en fin juillet 2011 puis on était à 11000 fin août 2011.
- la deuxième c'est l'augmentation des prix dont je ne me rendais pas trop compte. Je n'ai pas fait attention à l'augmentation exorbitante des prix pour les produits fait en BY.

A++
Re: La situation économique au Belarus
February 16, 2012 06:20PM
> **mirckizamak écrivait:**
>
> Bonjour,
>
> Merci pour ces explications détaillées et
> chiffrées. C'est une mine d'info.
> Je suis très intéressé par comprendre la
> situation économique au Bélarus. Je ne savais
> pas que l'augmentation des salaires des
> fonctionnaires avant l'élection présidentielle
> était faite avec un prêt du FMI. J'étais au
> courant que les salaires des fonctionnaires
> avaient augmentés mais je pensais que l'origine
> des fonds était les réserves de la banque
> centrale de BY.
> Du point de vue de la perte du pouvoir d'achat de
> 50 %, je vois 2 choses :
> - une perte automatique due à la dévaluation de
> la monnaie. En effet en été 2010 qu'en j'y suis
> allé un € était équivalent à 4000 roubles BY
> environ. En 2011, cela se trouvait au marché noir
> à 8000 en fin juillet 2011 puis on était à
> 11000 fin août 2011.
> - la deuxième c'est l'augmentation des prix dont
> je ne me rendais pas trop compte. Je n'ai pas fait
> attention à l'augmentation exorbitante des prix
> pour les produits fait en BY.
>
> A++


réponse

C'est normal pour un Européen de ne pas trop se rendre compte de l'augmentation des prix, puisque nous avons un change grâce à la dévaluation qui est particulièrement intéressant

Aujourd'hui le taux de change est de l'ordre de 1€ pour 11 000 / 11 500 roubles ce qui par rapport à ce que tu signalais en août 2010 était de 4000 roubles.

De ce fait pour nous Européens avec l'Euro, notre pouvoir d'achat est toujours très fort ce qui occulte la hausse des prix de plus de 100 %

Mais la hausse des prix est terrible pour les Biélos, ceux qui avaient 400 $ de salaire se retrouvent avec l'équivalent de 200 $ en pouvoir d'achat ( voir moins )
Re: La situation économique au Belarus
February 17, 2012 04:50PM
Je trouve tes analyses Levosgien objectives et honnetes, un des rares ici a vraiment connaitre le Belarus de l´interieur et a savoir de quoi il parle!Je voudrais rajouter que finalement cet effondrement aura peut-etre finalement un effet positif puisque maintenant que l´abces est crevé le Belarus va etre obligé de defricher et d´assainir, et comme tu le souligne il dispose d´un tres gros atout c´est son peuple qui est travailleur et courageux, et qui sait transformer en or le peu dont il dispose, un exemple dans une Europe ou l´asistanat est la regle d´or!
Re: La situation économique au Belarus
February 18, 2012 08:49AM
> **nyxam écrivait:**
>
> Je trouve tes analyses Levosgien objectives et
> honnetes, un des rares ici a vraiment connaitre le
> Belarus de l´interieur et a savoir de quoi il
> parle!Je voudrais rajouter que finalement cet
> effondrement aura peut-etre finalement un effet
> positif puisque maintenant que l´abces est
> crevé le Belarus va etre obligé de defricher et
> d´assainir, et comme tu le souligne il dispose
> d´un tres gros atout c´est son peuple qui est
> travailleur et courageux, et qui sait transformer
> en or le peu dont il dispose, un exemple dans une
> Europe ou l´asistanat est la regle d´or!


réponse

j'essaie comme je peux d'analyser la situation économique du Belarus, parce que j'aime cela, parce que je veux comprendre pourquoi tout s'est écroulé 6 mois après les élections. Dans un pays ou l'enfumage médiatique est aussi un sport national, il est nécessaire de regrouper des informations au travers de différents sites d'informations qui sont contrôlés et qui ne lâchent que des bribes d'infos.
Mais aussi grâce à mes connaissances et amis qui baignent au quotidien dans cette situation en étant à la tête d'entreprises.

Mais l'économie du Belarus est encore très très fragile, le bénéfice tiré de la dévaluation va trouver son terme fin 2012. Le Belarus redevient positif dans les exportations et rentre d'avantages de devises, mais pas encore assez pour faire face à ses échéances de remboursement des prêts.

En 2013 / 2014 le Belarus a une échéance de remboursement de 6 milliards de $ sur les 11.5 milliards de dette.

Les réserves d'or du Belarus sont un tantinet au dessus des 3 milliards de $, autant dire que c'est peanuts

Le remboursement de cette dette (si elle est réalisable) pourrait de nouveau priver le Belarus de réserves de devises...!!

Le rouble pourrait vers la fin de l'année se retrouver flottant à nouveau, mais mieux contrôlé qu'en 2011.

Le train de vie de l'état commence à connaître une baisse sensible, réduction de mises en chantiers qui sera de 4 500 000 m2 de logements à la place des 10 000 000 de m2 en 2010.

Le taux des prêts devenu délirant, et à présent inaccessible pour les plus démunis. Cela va conduire le gouvernement à construire non plus pour vendre, mais pour louer. Cela demande des réserves financières importantes que le Belarus n'a pas. Il sera nécessaire de refinancer ces projets.

Le gouvernement cherche de plus en plus des investisseurs privés pour la construction de logements, mais les prix sont bien plus élevés que les projets gouvernementaux

Le gouvernement cherche de plus en plus des investisseurs privés pour les grands projets comme celui du gigantesque "City Ville" qui est prévu à l'emplacement de l'ancien aéroport. Mais les investisseurs font défections, se retirent, ou traînent les pieds dans ce délirant projet.

A Smolevitchi il est prévu une immense zone à vocation industrielle, qui serait financée par la Chine..?? Mais j'ai tendance a ne pas trop faire confiance aux belles promesses des Chinois.

Comment faire face aux échéances.

Recourir à de nouveaux prêts de la part de l'EEE et enfin avoir un nouveau prêt du FMI pour disposer de devises. ( Mais le bisounours devra faire amende honorable pour ses insultes envers le FMI )

Le Belarus devra continuer avec succès ses privatisations pour rentrer des devises, mais tout n'est pas gagné et les échecs furent nombreux.

Le Belarus devra aussi ne pas tomber dans ses vieux démons d'augmenter à foison les salaires des fonctionnaires et devant la pression de ceux ci, les salaires commencent à regrimper..!!

Le Belarus devra soutenir une politique d'exportation forte, dans un marché plus ouvert grâce à l'EEE principalement.

Le gouvernement devra jouer les équilibristes entre ses engagements et ménager les fonctionnaires qui sont le fond de commerce électoral du bisounours.

Mais la situation du Belarus est bien plus enviable que celle de l'Ukraine qui est menacée par le FMI de cesser ses engagements financiers pour non respect des conditions de prêts et de la corruption.
Re: La situation économique au Belarus
February 18, 2012 03:03PM
Levosgien,
J'aimerais pour la clarté des choses qu'une bonne fois pour toute, vous vous intégriez le fait qu'une monnaie ne peut pas être dévaluée de 160% puisqu'une quantité ne peut pas diminuer de plus de 100%.

Je trouve aussi que les retraités français ne devraient pas avoir le droit de dépenser leur retraite ailleurs qu'en france, et cela pour deux raisons :

1/ c'est de l'argent qui est pris à des actifs français qui, eux, subissent les difficultés économiques et les coûts français, la moindre des choses (et de l'efficacité économique) est donc que le retraité français dépense sa retraite en France en la remettant dans le circuit.

2/ Laisser au retraité français sortir le montant intégral de sa pension en euro par exemple dans un pays comme la Biélorussie est injuste pour la Biélorussie puisque ce retraité alimente l'inflation locale : lui dispose d'un revenu qui a doublé par rapport aux Biélorusses qui travaillent. Il accepte de pays plus cher en monnaie locale donc il alimente l'inflation.
Re: La situation économique au Belarus
February 18, 2012 05:31PM
Réponse

Je m'étonne que vous ne connaisiez pas le mécanisme de la dévaluation..!! Cela ne se situe pas par rapport à la monnaie locale qui ne peut pas être négative comme vous l'évoquez, sinon effectivement 160% n'est pas possible.( je ne suis pas stupide à ce point )

Mais la dévaluation se situe par rapport aux autres monnaies mondiales comme le $ ou l'€.

Pour vous aider à mieux comprendre le mécanisme de la dévaluation.

Exemple en 2010 vous aviez pour 1 $ environ 3200 roubles, aujourd'hui pour 1$ vous avez 8900/ 9200 roubles environ.

C'est sur les taux de change que cela porte, sur l'augmentation ou la baisse des différences de taux de change entre les monnaies.

Mais la valeur du rouble en Biélorussie est toujours la même pour le Biélo. j'avoue ne pas trop comprendre le sens de votre remarque en gras, sauf une totale ignorance du mécanisme de dévaluation

Le rouble pourrait encore dévaluer de 100% ou plus et vous auriez pour 1 $ ... 15 000 roubles par exemple .. et c'est tout ..

Le rouble BY garde sa valeur marchande en Biélorussie, il a dévalué de 160 % par rapport aux autres monnaies.. SUIS-JE CLAIR ???

Votre raisonnement purement mathématique est totalement faux


Pour le reste de votre message, je trouve cette façon de penser totalement aberrante, pourquoi..? Parce que moi aussi j'ai cotisé pendant 43 ans, ( OUI C'EST BIEN 43 ANS PAS DE FAUTES DE FRAPPE ) toute ma vie pour d'autres. C'est cela le régime de répartition

Je paie mes impôts en France et même plus que si je résidais en France, parce que taxé forfaitairement à 12 % comme expatrié.

Il n'y a pas d'accords entre la Biélorussie et la France dans le domaine fiscal

De plus sur mes revenus ( rentes) je paie EN FRANCE la CSG imposable, la CSG non imposable , la contribution pour le remboursement de la dette sociale , la cotisation assurance maladie d'Alsace Lorraine ( j'ai travaillé pendant plus de 15 ans en Alsace et je dépends du régime local.) soit environ 12%

Si je vivais en France avec ma femme et ses enfants je paierais 3 moins d'impôts et ceux ci bénéficieraient de la SECU et de ma complémentaire.

Votre vision très "socialisante" dans son expression, de laisser une partie des rentes en France est stupide. Elle servirait à quoi, vous pouvez m'expliquer.?? Je ne suis pas un nanti dans cette société avec ma retraite...!! Vous aurez l'occasion de le vérifier quand vous y serez.

Dans le même ordre d'idées, vous pourriez aussi interdire aux immigrés d'envoyer de l'argent dans leurs pays d'origine..!!

Autre aberration, en quoi ce que je dépense en Biélo alimente l'inflation...?? encore une vision de l'esprit...!!

C'est bien tout le contraire parce que les € dépensés au Bélarus sont des apports en devises pour ce pays qui n'a besoin que de cela, de ce fait cela produirait un effet inverse à ce que vous pensez.

Et pour conclure ce n'est pas les 10 ou 15 retraités qui sont en Biélorussie qui vont appauvrir la France.

Si la France travaillait comme au Bélarus et pas aux 35 h ( les Biélos se demandent comment nous pouvons être un pays prospère en travaillant 35 h ) l'économie Française serait peut être plus florissante. Si l'état Français diminuait drastiquement son train de vie et son nombre de fonctionnaires et si les régions ou départements cessaient d'embaucher toujours plus..!! La France se porterait mieux.

Si la France cessait l'immigration sauvage, le regroupement familial débile, son assistanat éhonté pour certains, les grèves à répétions pour des motifs futiles parfois, et si les Français se retroussaient les manches pour bosser, alors que pour certains c'est plus facile d'être assistés que de prendre n'importe quel boulot etc etc. La France se porterait beaucoup mieux.

Quand j'entends le programme d'un candidat aux présidentielle qui propose d'embaucher 60 000 enseignants de plus et plus plus plus...!! je pense que certains n'ont rien compris.

Ce n'est pas les quelques Français qui vivent à l'étranger qui vont sauver notre système social et économique totalement en péril,parce que nous continuons aussi à payer pour cela.

La France a besoin de grandes réformes, autres que celles de vouloir tondre les riches.

Si j'étais vulgaire, je dirais que je fais de mon argent ce que je veux et je ne l'ai pas volé, ni même jamais été assisté dans ma vie.
Re: La situation économique au Belarus
February 18, 2012 08:00PM
> **levosgien1 écrivait:**
>
> Réponse
>
>
>
> Pour vous aider à mieux comprendre le mécanisme
> de la dévaluation.
>
> Exemple en 2010 vous aviez pour 1 $ environ 3200
> roubles, aujourd'hui pour 1$ vous avez 8900/ 9200
> roubles environ.

le rouble biélorusse a donc dévalué de 65%
>


>
> Mais la valeur du rouble en Biélorussie est
> toujours la même pour le Biélo. j'avoue ne pas
> trop comprendre le sens de votre remarque en gras,
> sauf une totale ignorance du mécanisme de
> dévaluation

Nullement, en revanche vous ne connaissez strictement rien à l'arithmétique de base : aucune monnaie ne peut être dévaluée de 160% Le rouble biélorusse a perdu environ 65% de sa valeur, c'est tout ce qu'on peut dire.

>
> Le rouble pourrait encore dévaluer de 100% ou
> plus

grinning smiley mais non, le rouble ne peut pas dévaluer de 100% !! Aucune monnaie ne peut dévaluer de 100% ! reprenez vous levosgien, enfin...

> et vous auriez pour 1 $ ... 15 000 roubles
> par exemple .. et c'est tout ..
>
> Le rouble BY garde sa valeur marchande en
> Biélorussie, il a dévalué de 160 % par rapport
> aux autres monnaies.. SUIS-JE CLAIR ???

russe
>
> Votre raisonnement purement mathématique est
> totalement faux

vraiment stupide... à se rouler par terre...
>
>
> Pour le reste de votre message, je trouve cette
> façon de penser totalement aberrante, pourquoi..?
> Parce que moi aussi j'ai cotisé pendant 43 ans,
> ( OUI C'EST BIEN 43 ANS PAS DE FAUTES DE FRAPPE )
> toute ma vie pour d'autres. C'est cela le régime
> de répartition
>
> Je paie mes impôts en France et même plus que
> si je résidais en France, parce que taxé
> forfaitairement à 12 % comme expatrié.

12% ? C'est rien de toutes façons, les actifs payent beaucoup plus : si l'on additionne les charges sociales (20%, dont 8% de CSG) à 30% d'impôt sur le revenus, on est déjà à 50%. Vous voulez dire que vous payez 12% d'impôt sur le revenu sur votre pension ou bien que votre pension supporte 12% de charges sociales ?

>
> Il n'y a pas d'accords entre la Biélorussie et la
> France dans le domaine fiscal
>
> De plus sur mes revenus ( rentes) je paie EN
> FRANCE la CSG imposable, la CSG non imposable ,

mais ça c'est prélevé à la source il me semble, vous ne la payez pas volontairement. Payez-vous de l'impôt sur le revenu oui ou non ?
>
> Si je vivais en France avec ma femme et ses
> enfants je paierais 3 moins d'impôts et ceux ci
> bénéficieraient de la SECU et de ma
> complémentaire.
>
> Votre vision très "socialisante" dans son
> expression, de laisser une partie des rentes en
> France est stupide.

Je ne suis pas socialiste mais de droite.

> Elle servirait à quoi, vous
> pouvez m'expliquer.?? Je ne suis pas un nanti dans
> cette société avec ma retraite...!! Vous aurez
> l'occasion de le vérifier quand vous y serez.

Je pense qu'il n'y aura plus de retraite quand j'y serai car les générations précédentes se sont aménagés des régimes tels qu'il y aura eu de l'argent pour eux mais pas pour leurs descendants (et pour ceux qui n'ont pas eu de descendants, c'est encore pire car ils n'ont même pas permis au système dont ils ont profité, un système à la Ponzi, de se perpétuer).

>
> Dans le même ordre d'idées, vous pourriez aussi
> interdire aux immigrés d'envoyer de l'argent dans
> leurs pays d'origine..!!
>
> Autre aberration, en quoi ce que je dépense en
> Biélo alimente l'inflation...?? encore une
> vision de l'esprit...!!

Parce que vous alimentez l'inflation biélossue que vous dénoncez pourtant à longueur de posts.

>
> C'est bien tout le contraire parce que les €
> dépensés au Bélarus sont des apports en devises
> pour ce pays qui n'a besoin que de cela,

Non, ils alimentent l'inflation biélorusse.

> de ce
> fait cela produirait un effet inverse à ce que
> vous pensez.
>
> Et pour conclure ce n'est pas les 10 ou 15
> retraités qui sont en Biélorussie qui vont
> appauvrir la France.

C'est comme si je disais, "ne votez pas, ce n'est pas votre voix qui changera quoique ce soit aux résultats des élections". Ce serait absurde.
>
> Si la France travaillait comme au Bélarus et pas
> aux 35 h ( les Biélos se demandent comment nous
> pouvons être un pays prospère en travaillant 35
> h ) l'économie Française serait peut être plus
> florissante. Si l'état Français diminuait
> drastiquement son train de vie et son nombre de
> fonctionnaires et si les régions ou départements
> cessaient d'embaucher toujours plus..!! La France
> se porterait mieux.
>
> Si la France cessait l'immigration sauvage, le
> regroupement familial débile, son assistanat
> éhonté pour certains, les grèves à répétions
> pour des motifs futiles parfois, et si les
> Français se retroussaient les manches pour
> bosser, alors que pour certains c'est plus facile
> d'être assistés que de prendre n'importe quel
> boulot etc etc. La France se porterait beaucoup
> mieux.
>
> Quand j'entends le programme d'un candidat aux
> présidentielle qui propose d'embaucher 60 000
> enseignants de plus et plus plus plus...!! je
> pense que certains n'ont rien compris.

Là je suis d'accord. Bon ben au moins, j'espère que vous serez cohérent avec vous mêmes et irez voter pour MLP ou pour NS.
Re: La situation économique au Belarus
February 19, 2012 12:39AM
Ladna allez vous faire expliquer la mécanique de la dévaluation

( de plus le rouble a dévalué 3 fois en 2 ans )

il faut raisonner en terme de pouvoir d'achat ou de perte

Si vous aviez pour 1$ 3000 roubles en 2010, vous avez aujourd'hui 3 fois plus, ( ce n'est pas 65 %) soit 6000 roubles de plus, votre pouvoir d'achat a augmenté de 200 % (environ pour celui qui change 1 $ .. j'ai simplifié les chiffres ) . Dans l'autre sens c'est pareil vous allez devoir débourser 6000 roubles de plus pour avoir un $ soit 200% (environ de plus à sortir ) La dévaluation est calculée sur ce principe.

Dans un raisonnement purement mathématique effectivement en divisant 3200 roubles par 9000 c'est 65%,

Mais avec 1$ en prenant la formule mathématique vous n'avez pas 65% de plus de pouvoir d'achat, mais dans la réalité 200%


Où vous avez vu que les impôts sont prélevés à la source ?
Re: La situation économique au Belarus
February 19, 2012 07:16PM
Levosgien,

Vous êtes vraiment trop têtu pour reconnaître que ça n'a aucun sens de dire qu'une monnaie a été dévaluée de 160% ? Comment avez-vous pu communiquer professionnellement si un tel calcul vous pose de tels problèmes ?
Re: La situation économique au Belarus
February 19, 2012 11:37PM
> **ladna écrivait:**
>
> Levosgien,
>
> Vous êtes vraiment trop têtu pour reconnaître
> que ça n'a aucun sens de dire qu'une monnaie a
> été dévaluée de 160% ? Comment avez-vous pu
> communiquer professionnellement si un tel calcul
> vous pose de tels problèmes ?


Réponse

Vous avez raison .. je ne veux pas polémiquer

Si vous avez un salaire de 1 000 000 roubles que votre patron vous augmente de 2 000 000 de roubles vous avez bien 200 % de pouvoir d'achat en plus .. Mais si on vous retire les 2 000 000 de roubles , vous perdez 67% soit les 200% de pouvoir d'achat que vous aviez sur le salaire de base.
Re: La situation économique au Belarus
February 20, 2012 10:25AM
Pour rectifier une erreur dans un message précédent, j'ai tapé 160% à la place de 60 % sur la dévaluation du rouble.

Le rouble à perdu les 2/3 de sa valeur..

Cela va faire plaisir à Ladna
Re: La situation économique au Belarus
February 20, 2012 11:12AM
Enfin un membre éminent du gouvernement reconnaît les erreurs économiques

(Traduction par translator)


Le Chef de l'administration présidentielle du Bélarus a admis les véritables causes de l'effondrement du rouble biélorusse. Selon lui, tout cela est arrivé à cause de l'augmentation des salaires pour l'élection du président.

Plus tôt, le gouvernement a fait valoir que l'accident s'est produit sur ​​un certain nombre de raisons indépendantes . Parmi ces derniers, a été remarqué, la spéculation sur le marché des devises avec la création d'excitation artificielle sur la monnaie et la crise mondiale, et même l'achat massif de voitures à la veille de l'augmentation de Biélorusses des droits de douane.
Sa confession sensationnelle des véritables causes de l'effondrement du rouble biélorusse contre l'administration présidentielle Vladimir Makey fait lors de la visite de «Baranovichhleboprodukt »et communiquer avec les employés de l'entreprise.

"L'Etat essaie d'aider les gens, mais cela ne signifie pas que les salaires seraient des émissions de l'argent Nous avons déjà appris une leçon amère -.. Parmi d'autres raisons, l'émission, y compris l'argent a été la raison pour laquelle nous avons dévalué le rouble et la hausse des prix. Plus cela ne se produira », - a dit V.Makey. Et bien qu'il ne dit pas explicitement, où l'argent est allé à l'émission, mais il n'est pas un secret que, avant les élections présidentielles en Biélorussie en 2010 il y avait une augmentation significative des salaires. Les gens avaient à portée de main une quantité de liquidités, qui n'avaient tout simplement nulle part où aller, mais simplement acheter ou spéculer.

Selon Vladimir Makey plus de tout cela ne se reproduira pas, mais "le problème des salaires et des prix sera progressivement disparaître."
Re: La situation économique au Belarus
February 20, 2012 11:27AM
Les Japonais font une offre pour assembler des voitures en Biélorussie.

La partie biélorusse est prête à donner à ce projet les conditions les plus favorables. C'est ce qu'a déclaré Alexandre Loukachenko, qui a reçu des informations de l'ambassadeur du Japon Tikahito Harada.

«Jusqu'à présent, notre coopération s'est concentrée principalement dans le domaine humanitaire. Et nous sommes intéressés à l'approfondissement "- cité Loukachenko .

Comme l'un des projets intéressants qui pourraient être mises en œuvre, Alexandre Loukachenko a déclaré le Bélarus faciliterait la construction de l'usine pour la production de voitures japonaises.

"Nous fournissons les termes les plus préférentiels. Garder en Biélorussie et vendre des voitures sur un espace douanier commun, le commerce avec l'Europe. Nous sommes dignes de travailler avec vous, a assuré - Alexandre Loukachenko - C'est à première étape, pour un grand nombre de projets. Par conséquent, vous êtes les bienvenus. Nous allons créer les meilleures conditions pour les producteurs qui sont au Japon.

Affaire à suivre
Re: La situation économique au Belarus
February 20, 2012 11:44AM
Ce qui est dommage c'est de voir qu'avec l'âge aucune sagesse aucun supplément d'humanisme ne semble toucher certaines personnes au contraire!
C'est le recroquevillement de la vieille huitre sèche pour qui si la vie est si saumâtre c'est toujours de la faute des pauvres qui le font exprès d'être pauvre ou des étrangers qui font exprès d'être étranger oubliant qu'on est toujours l'étranger d'un autre et le plus pauvre d'un plus riche. Oubliant que la perle qui luit au fond de l'huitre du voisin fut au départ un grain de poussière, n'ayant aucune confiance en l'autre qui ne peut être que mauvais qu'assisté qu'étranger sauf s'il est riche car la richesse est le saint graal la qualité absolu de l'homme. Un mafieux inculte vulgaire tueur et pollueur sera donc toujours 100 fois mieux qu'un pauvre SDF philosophe qui ne pourra rien lui apprendre puisqu'il n'a pas la carte Gold ou des épaulettes qui en jettent ou un 4x4 en or massif.

Toujours les mêmes vieilles rengaines 100 fois entendus, toujours le même disque usé jusqu'au fond du microsillon celui des fautifs désignés à la vindicte les fonctionnaires, les chômeurs, les SDF, les étrangers qui font honte qui font peur et qui sont responsables de toutes les crises de la terre (alors qu'ils en sont les victimes. Diriez vous au cancéreux qu'il est responsable de son cancer et doit se soigner tout seul?)
En réalité avoir peur de ces gens c'est avoir peur de soi même car ce qu'ils renvoient à la société c'est une image de ce que nous sommes et de ce qui pourrait nous arriver alors pourquoi vouloir la mort de ces gens là pourquoi ne pas s'ouvrir, admettre que tout homme a des faiblesses, que tout homme a le droit de vivre, que la solidarité n'est pas une utopie.
Un peu de tendresse bordel!

Moi ce qui m'atterre c'est cette France rance faite d'une glaise de peur et de désespérance. Cette France repliée, étriquée, paralysée, sclérosée et haineuse jusqu'au trognon. La haine et la peur ne font pas avancer elle empêche de penser elle flingue l'imagination et est le terrain idéal pour toutes les dictatures et tous les crimes.

Ce qui manque à la France c'est avant tout l'espoir, l'envi, l'audace.
Re: La situation économique au Belarus
February 20, 2012 03:41PM
> **Kokaz écrivait:**
>
> Ce qui est dommage c'est de voir qu'avec l'âge
> aucune sagesse aucun supplément d'humanisme ne
> semble toucher certaines personnes au contraire!
> C'est le recroquevillement de la vieille huitre
> sèche pour qui si la vie est si saumâtre c'est
> toujours de la faute des pauvres qui le font
> exprès d'être pauvre ou des étrangers qui font
> exprès d'être étranger oubliant qu'on est
> toujours l'étranger d'un autre et le plus pauvre
> d'un plus riche. Oubliant que la perle qui luit au
> fond de l'huitre du voisin fut au départ un grain
> de poussière, n'ayant aucune confiance en l'autre
> qui ne peut être que mauvais qu'assisté
> qu'étranger sauf s'il est riche car la richesse
> est le saint graal la qualité absolu de l'homme.
> Un mafieux inculte vulgaire tueur et pollueur sera
> donc toujours 100 fois mieux qu'un pauvre SDF
> philosophe qui ne pourra rien lui apprendre
> puisqu'il n'a pas la carte Gold ou des épaulettes
> qui en jettent ou un 4x4 en or massif.
>
> Toujours les mêmes vieilles rengaines 100 fois
> entendus, toujours le même disque usé jusqu'au
> fond du microsillon celui des fautifs désignés
> à la vindicte les fonctionnaires, les chômeurs,
> les SDF, les étrangers qui font honte qui font
> peur et qui sont responsables de toutes les crises
> de la terre (alors qu'ils en sont les victimes.
> Diriez vous au cancéreux qu'il est responsable de
> son cancer et doit se soigner tout seul?)
> En réalité avoir peur de ces gens c'est avoir
> peur de soi même car ce qu'ils renvoient à la
> société c'est une image de ce que nous sommes et
> de ce qui pourrait nous arriver alors pourquoi
> vouloir la mort de ces gens là pourquoi ne pas
> s'ouvrir, admettre que tout homme a des
> faiblesses, que tout homme a le droit de vivre,
> que la solidarité n'est pas une utopie.
> Un peu de tendresse bordel!
>
> Moi ce qui m'atterre c'est cette France rance
> faite d'une glaise de peur et de désespérance.
> Cette France repliée, étriquée, paralysée,
> sclérosée et haineuse jusqu'au trognon. La haine
> et la peur ne font pas avancer elle empêche de
> penser elle flingue l'imagination et est le
> terrain idéal pour toutes les dictatures et tous
> les crimes.
>
> Ce qui manque à la France c'est avant tout
> l'espoir, l'envi, l'audace.


Réponse

Citez l'auteur de ce texte ? qui ne concerne que la France et pas la Biélorussie
Re: La situation économique au Belarus
February 20, 2012 08:46PM
vous devriez vous calmer kokaz grinning smiley ou alors quitter la France (il est vrai que vous perdriez votre rmi). Enfin quand on vous lit, toute cette hargne typique de certaines Françaises dépeintes par un Houellebecq ou un Eric Zemour, on comprend pourquoi beaucoup de Français sont partis à l'étranger pour trouver leur femme.
Re: La situation économique au Belarus
February 20, 2012 09:58PM
> **ladna écrivait:**
>
> vous devriez vous calmer kokaz grinning smiley ou alors quitter
> la France (il est vrai que vous perdriez votre
> rmi). Enfin quand on vous lit, toute cette hargne
> typique de certaines Françaises dépeintes par un
> Houellebecq ou un Eric Zemour, on comprend
> pourquoi beaucoup de Français sont partis à
> l'étranger pour trouver leur femme.


Réponse

Je trouve que Kokaz a un don particulier absolument extraordinaire et je dois lui rendre un fervent hommage..!!

C'est qu'à chaque fois qu'elle répond dans un post , c'est toujours hors sujet, ou hors pays et qu'elle nous entraîne toujours dans ses délires. hot smiley
Re: La situation économique au Belarus
February 21, 2012 12:22AM
Je voudrais tout de même préciser, que ma volonté n'a jamais été de trouver une femme à l'étranger et encore moins dans les pays de l'Est ( pour des raisons linguistiques et mon aversion pour le cyrillique )

En 20 années de travail dans différents pays et continents, je suis toujours tombé amoureux dans chacun des pays hot smiley

Quand j'ai connu celle qui allait devenir ma femme, ce sont les immenses qualités de cette femme, diplômée de l'université d'architecture et dans d'autres domaines, faire un conservatoire d'accordéon, joue et chante délicieusement à la guitare, fait des vêtements comme une professionnelle, et surtout par la suite, devait pendant 1 bonne année apprendre le Français pour le parler couramment, (sans avoir abordé un éventuel mariage..) etc

Voila ce qui devait me faire craquer en me faisant découvrir la Biélorussie, son pays qu'elle aime, dont elle est fière en me faisant visiter cet immense mémorial impressionnant sur les atrocités de la dernière guerre ainsi que le lourd tribu que ce peuple a payé.

Découvrir Minsk qui est une belle ville avec de nombreux parcs, ses plans d'eau.

Découvrir aussi le romantisme au bord des nombreux et magnifiques lacs et les belles forêts avec la cueillette des champignons

M'expliquer aussi comment depuis l'indépendance de la Biélo, ce petit pays essaie de se sortir des années de joug communiste qui n'avait laissé que des friches industrielles et des bâtiments délabrés.

Me faire découvrir aussi la force de travail de la population, toujours prête à se rendre service et l'extraordinaire convivialité pendant les moments de fêtes, les rencontres familiales ou amicales avec des tables pleines de victuailles, dans un délicieux mélange qui étonne un occidental au début.

En plus de l'aimer, elle devait " aussi " réussir à me faire aimer son pays.

Désolé, mais même une très belle femme en France qui serait un cas social et sans ambitions ne me ferait pas flipper.

Une vie à 2 ce n'est pas qu'un coup de foudre, mais au quotidien c'est beaucoup plus difficile pour qu'une vie de couple dure et soit pleine de surprises agréables.

Petite mise au point pour les "grincheux" qui pensent qu'une femme de l'Est est une fille facile qui n'a qu'un rêve,partir chez les occidentaux et la couleur de la carte de crédit


PS à l'attention de Ladna en forme de clin d'oeil

Ce n'est pas parce que je passe 80 % de mon temps en Biélorussie en ayant un statut d'expatrié, que je ne paie pas mes impôts en France plus les retenues sociales.

Mais oui, je laisse environ 19 % de ma retraite, alors les nantis de retraités qui s'expatrient pour ne plus payer en France, cela me fait rire.

Si ma femme était en France, sans travailler avec sa fille scolarisée, je pense qu'elles coûteraient beaucoup plus cher à la société Française qu'en restant à Minsk. Mais c'est son choix, comme quoi elles n'ont pas toutes envies de se tirer de leurs pays.
Sorry, you can't reply to this topic. It has been closed.