Welcome! Log In Create A New Profile

Advanced

Professeurs de russe recherchent élèves

Posted by Rurik 
Professeurs de russe recherchent élèves
February 11, 2003 07:13PM
Figaro - Professeurs de russe recherchent élèves

Jamais l'apprentissage du russe n'a été aussi mal en point en France. En dix ans, l'enseignement de la langue de Pouchkine s'est effondré, «puisque les effectifs lycéens ont été diminués... de moitié», déplore l'inspectrice générale du russe, Françoise Duchêne, qui note toutefois «une certaine stabilisation encourageante due sans doute à l'amorce de stabilisation en Russie». Alors que l'ouverture de la Russie permettrait d'organiser des jumelages de lycées, des voyages et des stages culturels – choses quasi impossibles à la frustrante époque du rideau de fer –, les classes de langue vivante I, II et même III, ferment dans les lycées de France et de Navarre, et les agrégés de russe doivent se reconvertir... dans l'éducation physique. Saisissant, le phénomène s'explique, selon Françoise Duchêne, par la «tendance générale à la baisse» qui frappe toutes les langues, au profit de l'anglais et de l'espagnol. La démocratisation de l'enseignement a suscité une méfiance presque idéologique à l'encontre de tout ce qui paraît élitiste et un nivellement dans les choix des options. La concurrence de matières nouvelles, comme l'informatique, a également fait son office. «La mauvaise image de la Russie, à cause de la guerre tchétchène et des mafias, a joué aussi», suggère Françoise Duchêne.

Pourtant, la «complexité russe» devrait logiquement susciter des vocations, un terrain difficile, exigeant un vivier d'experts et de linguistes qui fait cruellement défaut en France. A titre d'exemple, le Centre d'études russes de l'université de Harvard compte plus de chercheurs sur la Russie que l'ensemble des universités françaises... Conscient du paradoxe, alors que la France veut faire de la relation franco-russe une priorité, le ministre français de l'Education, Luc Ferry, s'est emparé du dossier, en accord avec son homologue russe, Philippov, qui veut, pour sa part, enrayer la régression du français en Russie.
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
February 11, 2003 10:43PM
Il me semble qu'il en va de même de la musique (non électronique), les magasins ferment, les écoles se raréfient. Et de manière générale de tout ce qui nécessite un effort d'apprentissage. En entreprise, on voit qu'un bac + 3 n'est pas capable en général d'écrire une lettre correcte en français. Nos grands parents avec le certificat d'études savaient le faire !

Seule une "élite" a encore le courage de faire les efforts qu'il faut pour avoir accès aux vraies valeurs de l'existence.
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
February 19, 2003 03:57PM
Ma femme est Russe (donc parle parfaitement cette langue) mais ne touve pas de travail dans cette langue.
vous dite que les experts font "cruellement défaut en France". ou faut t-il donc chercher ces postes en Russe?
Didier
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
February 21, 2003 03:53PM
Et moi j'ai du mal à trouver qui pourrait m'enseigner le russe ôù je suis (Cotentin)....
Rien, pas un seul prof de russe sur l'horizon manchois! Il y a pourtant eu des russes ici au point qu'une rue port le nom ''Russie''.
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
August 10, 2003 04:22PM
bonjour,

je m'appelle elfi j'ai 23 ans et j'ai fait un an de russe a la fac!!!
en effet le russe est une langure tres difficile! et puis il faut que malgres tout mes efforts je ne suis pas parvenu a un gd resultat!!
je ne suis pas sur Bernard que les eleves ai peur de travailler. moi il a toujours fallu que je travaille pour y arriver. je suis dyslexique et je connais les sceances d'orthophonie il me faut tout reapprendre, les regles de grammaire de maniere cyclique.
un de mes orthophniste m'a dit que si je n'etais pas si volonaire je n'y serais pas arrivee!!!
et donc ne regardee pas les fautes je sais qu'il y a plein!!!!!!!!!
pour la langue russe le probleme c'est la mondialisation, il est plus interresant de faire de l'anglais et de l'espagnol ce que j'ai fait car pour le boulot c'est plus recherche!!
il parait que maintenant les langues rares sont un plus sur un CV!! alors qui sait peut etre un jour les langues comme le russe se reapprendront!!
et puis c'est peut etre a la russie de faire des efforts pour que leur langue soit prise pour que les eleves soient motive pour l'apprendre!!!
bien a vous,
elfi
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
January 04, 2004 08:05PM
j'ai du mal à croire que les spécialistes de la langue russe soit très recherchés en France... Je parle couramment le russe (je suis mariée à un Russe et j'ai vécu 8 ans à Saint-Pétersbourg), maos lorsque je suis rentrée en France, j'ai cherché une entreprise interessée par mon CV; en vain... Pourtant, toutes les entreprises que j'ai contactées travaillent avec la Russie (notamment St Pétersbourg où je peux me rendre régulièrement puisque j'y ai un pied-à-terre).
De plus, j'ai passé un DEUG (anglais-russe) à l'Unversité de Nantes; si j'avais voulu passé une license, j'aurais dû aller à Rennes! En effet,il n'y avait pas de License de russe à Nantes à l'époque!
Si on veut que les élèves s'intéressent un peu plus au Russe, il faudrait leur donner les moyens de le faire.
Il faudrait également arrêter de dénigrer toujours la Russie à longueur d'antennes et de journaux (merci aux médias!) La Russie et les Russes ont toujours aussi mauvaise réputation que pendant la guerre froide, ce qui n'arrange pas la situation de pénurie d'élèves et de moyens dans les filières de langue russe...
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
March 11, 2004 05:36PM
Il ne faut pas désespérer... Je suis un exemple vivant (:p) que les jeunes s'intéressent au russe en France.
Je fais du russe depuis quelques temps dans mon école mais pour ça on a du se battre : trouver des profs n'était pas facile pour notre département de langues. Toutefois, on a réussi à force de motivation!
Nous sommes maintenant 16 élèves en cours (soit déjà plus qu'en japonais alors que la mode en ce moment serait plus japonisante non?) et le nombre s'accroit au fur et à mesure que le bouche à bouche fonctionne.
Le russe a, je pense, un grand avenir pour le boulot : en effet (je parle de mon cas...) en matière de télécommmunications beaucoup reste à faire en Russie et en tant que futurs ingénieurs ce sera à nous de les développer.
C'est vrai que ce n'est pas une langue facile mais c'est pour moi d'autant plus motivant et ça permet de découvrir tellement d'autres choses, de s'ouvrir à une autre culture...
Peut-être la marginalisation de cette belle langue est partiellement due au gouvernenement qui ne contribue pas à créer des postes sous prétexte qu'il n'y aurait pas de "clients", et s'il demandait? Je suis sure que beaucoup d'élèves seraient enchantés d'apprendre cette langue, il suffit de leur proposer...
Пока!

Utilisateur anonyme
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
March 13, 2004 04:43PM
Plaignez-vous!
En Suisse, on ne peut pas apprendre le russe avant d'arriver à l'université!!!
au lycée, rien, même pas un cours fac...
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
May 11, 2004 12:22PM
privet
Marion et Elise
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
September 26, 2004 08:16AM
Nous, on peut très bien apprendre le russe dès la première année de collège et on doit continuer jusque la dernière année de lycée, mais la plupart des élèves sont complètement désintéréssés par cette matière et ne la choisissent que pour arriver dans un bon collège.
Peut etre que ceux qui commencent à l'université sont plus motivés, non?
Marion et Elise
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
September 26, 2004 08:31AM
J'habite le pas de calais, et nous sommes le seul lycée à proposer la section europééne russe( c'est à dire de l'histoire géographie en russe).Nous étions une douzaine d'élèves en seconde! et au fil du temps, nous nous retrouvons en terminale avec seulement 2élèves sur l'ensemble de létablissement! ...
La section devra surement fermée !! à notre grand regré ! nous sommes tres motivés par cette matière puisqu'elle nous permet de pratiquer la langue dans un vocabulaire plus soutenu et d'attrapper des automatismes!
Pour l'administration et les profs, l'année prochaine , il n'yaura plus cette section !!! ALors qu'elle aurait pu etre un plus....
Re: Professeurs de russe recherchent йlиves
January 13, 2005 10:20AM
moi j'habite a paris mais les cours sont assez rare pour les débutants ou alors tres cher!!! du coup je dois apprendre par moi mm avec l'aide de ma cousine qui fai du russe au lycée!!!
je pense ke le mieu pour moi serai de partir directement en russie pour apprendre la langue car en france on est pas aider!! sauf si ta du fric!
bisous
Marjorie
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
February 03, 2005 11:35AM
Bonjour à tous,
Je suis professeur de russe à Gerardmer dans les Vosges. Etant contractuelle à l'année, j'ai peur de la suppression de ce poste, d'autant plus que les effectifs en classe sont restreints. Tout cela pour dire que la section de russe LV1 a ouvert dans cette petite ville grace à la volonté d'une seule personne (aujourd'hui à la retraite). C'est possible!! mais c'est un éternel combat que je poursuis aujourd'hui.
A tous ceux qui aimeraient enseigner le russe, vous pouvez:
- si vous possédez une licence de russe, envoyer votre CV et lettre de motivation au rectorat, afin d'obtenir un poste de contractuel. Et évidemment passer le CAPES, ce qui n'est vraiment pas évident étant donné le peu de poste vacant.
- si vous êtes russophone, il vous faut obligatoirement passer le concours pour enseigner dans les établissement publiques.
- Il ne faut pas négliger l'enseignement privé qui ne réclamera aucun diplome particulier à un russophone!
- Renseignez vous auprès des associations franco-russes de votre région, celles-ci dispense trés souvent des cours de russe pour adultes.
- Pour un emploi, vous pouvez aussi contacter des agences de traduction russes ou françaises elle sont trés nombreuses sur internet, et pour gagner sa vie, il ne faut pas hésiter à travailler pour plusieurs agences simultanément.
J'espère avoir donné quelque
Utilisateur anonyme
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
March 11, 2006 03:33PM
La connaissance de la Russie, en France, est insuffisante. Le fait que l'on ne recrute pas ne veut pas dire qu'il n'y ait pas de besoin. On les nie, tout simplement.
Je suis russisante, au départ, et j'ai passé le CAPES de Lettres Modernes. Tenez-vous bien ! L'année dernière, mes élèves m'ont réclammé des cours de russe et sept d'entre eux s'y sont tenus jusqu'à la fin de l'année. Ils auraient bien voulu continuer, mais il aurait fallu qu'ils ailles à 50 km ou qu'ils passent par le CNED (150 euros par an, pour certains parents, c'est dissuasif).
En tout cas, un intérêt existe, bien découragé par une logique qui fait la chasse à tout ce qui n'est pas anglais ou espagnol. J'ai d'ailleurs été surprise de voir que Luc Ferry s'était emparé du dossier. A ma connaissance, seul, Jacques Chirac défendait la langue russe à bout de bras au point d'avoir personnellement maintenu l'agreg. interne ainsi que Francis Comte le signale dans les rapports.
Toujours est-il qu'encouragée par mes élèves de l'année dernière, jai décidé de me battre désormais activement pour faire la propagande de l'enseignement de cette langue, même si ça paraît désesépéré, même si c'est mal vu par la plupart des chefs d'établissement. J'apprends que depuis peu, il existe un regain d'intérêt pour :
- le chinois (on s'en doutait)
- l'arabe
- le japonais
- le russe.
A quoi ça sert ? Un mien copain qui est la mission économique de l'ambassade de France à Moscou m'a dit récemment être tombé sur son arrière-train. Il a rencontré des chefs d'entreprise lui disant être à la recherche de français russophones et n'en trouvant pas assez à leur goût.
Puisque la grande mode, c'est de brandir l'argument de l'entreprise, en voici un tout trouvé pour faire de la retape dans les écoles.

A bientôt, tous.

Nast. B.
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
March 27, 2006 11:49AM
Salut!

Juste un petit mot concernant la "popularité" du russe en France.

Je suis d'origine russe. J'ai une licence de russe de l'université d'Aix-en-Provence et j'ai fini par passer le concours des professeurs des écoles car je n'arrivais pas à trouver un emploi avec ma langue natale...
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
April 22, 2006 07:53AM
Rurik a écrit:
-------------------------------------------------------
Saisissant, le phénomène s'explique, selon Françoise Duchêne, par la «tendance
générale à la baisse» qui frappe toutes les langues, au profit de l'anglais et de l'espagnol.
-------------------------------------------------------
Bonjour,

Je pense malheureusement que, dans l'avenir, la langue russe ne soit plus "utile" pour les échanges internationaux. L'anglais "mondial" est en passe de prendre le relai. En Ukraine, il s'impose déjà largement chez les jeunes, ce qui n'était pas le cas il y a une dizaine d'années.

-------------------------------------------------------
La démocratisation de l'enseignement a suscité une méfiance presque idéologique à l'encontre de tout ce qui paraît élitiste et un nivellement dans les choix des options. La concurrence de matières nouvelles, comme l'informatique, a également fait son office. «La mauvaise image de la Russie, à cause de la guerre tchétchène et des mafias, a joué aussi», suggère Françoise Duchêne.
-------------------------------------------------------
Analyse totalement absurde à mon avis, puisque, depuis que les "pédagogistes" sont entrés à l'école, aucun effort n'est plus demandé à l'enfant, qui, de plus ne doit pas s'ennuyer.

-------------------------------------------------------
Conscient du paradoxe, alors que la France veut faire de la relation franco-russe une priorité, le ministre français de l'Education, Luc Ferry, s'est emparé du dossier, en accord avec son homologue russe, Philippov, qui veut, pour sa part, enrayer la régression du français en Russie.
------------------------------------------------------

On lui a retiré le dossier: une chance ! Les ministres de l'éducation nationale feraient bien de ne pas faire régresser le français en France (l'apprentissage traditionnel de la grammaire est "interdit", on n'enseigne plus le passé simple,etc...) On fabrique des générations d'illettrés ou de "dyslexiques". Si, avec ces "bases", un enfant est capable d'apprendre le russe, c'est un miracle.
------------------------------------------------------

Elvira a écrit:

Je suis d'origine russe. J'ai une licence de russe de l'Université d'Aix-en-Provence et j'ai fini par passer le concours de professeur des écoles car je n'arrivais pas à trouver un enmploi avec ma langue natale...
-------------------------------------------------------

Sans commentaire. Il y a 60 ans, la situation était déjà la même. Des RUSSES FRANCOPHONES, on en trouve largement assez (à commencer par les professeurs de français en Russie qui ont quitté l'enseignement) mais on n'a pas besoin d'eux.
Je ne vois pas en quoi le fait de faire entrer des FRANCAIS RUSSOPHONES dans les entreprises serait plus facile. C'est une illusion. Et il convient d'être réaliste.

Poka.
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
August 10, 2006 01:31PM
la langue russe n'est pas morte!! Je rentre en terminale et vais commencer ma 3ème année de russe! Je suis une grande passionnée mais je m'inquiète un peu: après le bac, comment vais-je pouvoir continuer d'apprendre le russe si je ne suis plus au lycée? *angoisse* J'ai tellement ramé pour en faire que ça m'embêterais franchement d'arrêter! Même mon moral en prendrai un sacré coup..
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
August 10, 2006 07:46PM
Piviet,

Bien sûr que non, la langue russe n'est pas morte. Pas plus que le français, mais il faut bien constater que l'Anglais est utilisé de plus en plus dans les relations commerciales à un niveau mondial...

Pour ton apprentissage de la langue russe, renseigne-toi auprès de la fac de ton domicile. Si le russe n'y est pas enseigné, je pense que tu peux avoir une dérogation et choisir une autre fac, où il sera effectivement enseigné.
Si tu habites Paris, tu pourras même choisir une fac et suivre tes cours de russe dans une autre.

Poka.
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
August 20, 2006 09:05PM
Bonjour Galina, j'ai un an de plus que toi, et tout comme toi j'ai étudié le russe les 3 années de lycée. Ne t'inquiète pas pour après, comme le dit Androucha de nombreuses facs le proposent et si tu ne vas pas en fac, comme moi qui vais rentrer en iut, tu peux suivre des cours par correspondence grâce au CNED, le seul problème est le coût mais moi qui m'occupe en ce moment de mon inscription, je n'ai entendu aucune plainte envers cet organisme, alors...
En espèrant que l'une de ces solutions te convienne.
Re: Professeurs de russe recherchent élèves
August 22, 2006 05:39AM
Priviet!!

Eh bien en fait je me suis mal exprimée: depuis toujours je veux faire du dessin d'animation. Ce projet se concrétise puisque je commence à préparer des concours et tout. Mais d'un autre côté, j'ai aussi toujours rêvé de parler russe et j'ai dû faire des pieds et des mains pour en faire au lycée. Je suis donc partagée entre le russe et le dessin (oui je sais aucun rapport!). Seulement tout le monde me dit: "c'est bien joli d'apprendre le russe, mais serieusement ça va te servir à quoi? A la limite tu fera une fac de russe et après? Et puis la russie, qu'est ca que tu vas y faire là bas? Y'a rien en russie..."bref je passe les détails. Donc de mon côté je pense qu ela meilleure solution est le CNED. Bon évidemment le must ça serait de bosser dans un studio d'animation en Russie...non non je rigole!

Merci pour vos réponse
Sorry, only registered users may post in this forum.

Click here to login